retour article original

dimanche 4 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Canada
La Presse, 1er septembre 2015

Corruption : Poursuite imminente contre la sénatrice canadienne Pamela Wallin ?

par Louis-Samuel PERRON


Vue du parlement, à Ottawa

Dans le collimateur de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) depuis un an et demi pour le remboursement de demandes « suspectes », la sénatrice Pamela Wallin pourrait devoir faire face à la justice de « façon imminente », a rapporté, lundi 31 août 2015, CTV News. Selon la chaîne, la Gendarmerie royale du Canada aurait remis les résultats de l’enquête de longue haleine aux procureurs de la Couronne.


Canada

La décision de porter des accusations contre Pamela Wallin revient ultimement à la Gendarmerie royale du Canada. Toutefois, la Couronne peut à l’occasion vérifier si la preuve est assez forte pour avoir des chances raisonnables de condamnation lors d’un procès. Si des accusations étaient portées, il s’agirait d’un nouveau coup dur pour la campagne du chef conservateur, ébranlée par le procès Duffy.

Pamela Wallin

La sénatrice nommée par Stephen Harper avait été suspendue du Sénat, en novembre 2013, en même temps que Patrick Brazeau et Mike Duffy, qui subit en ce moment son procès pour fraude, corruption et abus de confiance. Brazeau et l’ex-sénateur libéral Mac Herb ont également été accusés de fraude et d’abus de confiance en février 2014.

Patrick Brazeau

Mike Duffy

Mac Herb

La sénatrice aurait frauduleusement reçu près de 27500 dollars de fonds publics pour assister à des évènements comme membre du conseil d’administration de deux entreprises, selon des documents déposés en cour en janvier dernier par la Gendarmerie royale du Canada. Pamela Wallin aurait rempli 150 demandes de remboursement « suspectes ». Dans l’une d’entre elles, la sénatrice affirmait avoir rencontré Peter Munk, le président du géant minier Barrick Gold à Toronto. Ce dernier a toutefois certifié à la Gendarmerie royale du Canada ne pas l’avoir rencontré puisqu’il était en Suisse à ce moment. Pamela Wallin a remboursé plus de 150000 dollars au Sénat pour des frais de déplacement injustifiés.

Louis-Samuel PERRON

Peter Munk

Liens liés a l'article.La Presse

AUTEURS 

  • Louis-Samuel PERRON

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source