retour article original

dimanche 15 janvier 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Europe Hongrie
sputniknews, 6 septembre 2015

La Hongrie mettra fin au transit des migrants non identifiés


Des émigrants en route pour l’Autriche, près de Budapest, le 4 septembre 2015

Tous les migrants doivent faire enregistrer leurs empreintes digitales conformément aux normes de l’Union européenne, mais certains refusent, en Hongrie, de se soumettre à ces procédures. La police hongroise n’arrive pas à déterminer le nombre de migrants qui se trouvent actuellement dans le pays.


Hongrie

Les autorités hongroises comptent mettre fin au transit libre des réfugiés syriens non identifiés vers l’Allemagne et l’Autriche, a déclaré le porte-parole du gouvernement du pays, Zoltan Kovacs, au journal autrichien Presse. "Nous ne pouvons pas les laisser passer sous le seul prétexte qu’ils souhaitent aller en Autriche ou en Allemagne (…). Nous respecterons nos engagements, nous enregistrerons tous les migrants qui arrivent et protégerons nos frontières", a indiqué M.Kovacs dans une interview publiée dimanche 6 septembre 2015. "Les meneurs d’opinion publique d’Autriche et d’Allemagne ont fait croire aux réfugiés qu’ils y sont les bienvenus. Les migrants refusent de coopérer avec les autorités hongroises et refusent de se faire enregistrer (…). L’Autriche laisse entrer des milliers de personnes sans les identifier. Vous ne savez même pas qui vous laissez entrer dans le pays", a-t-il déclaré. Selon lui, les autorités hongroises considéreront les personnes venues de Syrie comme "des migrants clandestins tant qu’il n’est pas établi qu’il s’agit de réfugiés".

sputniknews

Zoltan Kovacs

Liens liés a l'article.sputniknews

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source