retour article original

lundi 5 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Union européenne
sputniknews, 7 septembre 2015

Union européenne : 4000 combattants de l’EI ont pénétré en tant que réfugiés

Suivi d’un commentaire


Des émigrants devant une gare de Budapest, le 4 septembre 2015

Plus de 4000 combattants de l’organisation terroriste Etat islamique (EI) ont pénétré en Europe en tant que réfugiés, annonce le journal Sunday Express citant une source de l’EI. Le transfert a été "réussi", selon cette dernière.


Des émigrants ont quitté Budapest, en Hongrie, et marchent vers la frontière autrichienne, le 4 septembre 2015

Les combattants s’intègrent aux flux de réfugiés dans les ports turcs d’Izmir et de Mersin pour arriver en Italie via la mer Méditerranée. Ensuite, ils se dirigent vers d’autres pays européens notamment la Suède et l’Allemagne. Deux passeurs ont confirmé cette information. L’un d’eux a confié avoir aidé une dizaine de terroristes à pénétrer en Europe. Certains prétendaient vouloir rendre visite à leurs familles, d’autres voulaient juste y aller pour "se tenir prêt". L’envoi de combattants est le début d’une action de représailles pour les frappes aériennes de la coalition internationale en Irak et en Syrie dirigée par les Etats-Unis, selon la source du Sunday Express au sein de l’EI. "Nous voulons établir le califat non seulement en Syrie mais aussi dans le monde entier", a-t-elle souligné.

L’Etat islamique est un groupe terroriste qui a instauré un califat autoproclamé à l’été 2014 sur les territoires syriens et irakiens qu’il contrôle. Les troupes loyales envers Damas, les rebelles syriens, l’armée irakienne, les miliciens chiites, les forces d’autodéfense kurdes et la coalition guidée par les Etats-Unis essaient de le combattre. Selon la CIA, l’EI compte plus de 30000 combattants.

sputniknews

Des émigrants ont quitté Budapest, en Hongrie, et marchent vers la frontière autrichienne, le 4 septembre 2015

Commentaire

Il y a tout lieu de croire que l’article de sputniknews qu’on vient de lire est de la pure désinformation. En effet, quand on tente de vérifier l’« information », que constate-t-on ?

Sputniknews se fait le relais d’un article publié par l’Express du 7 septembre 2015. http://www.express.co.uk/news/world/555434/Islamic-State-ISIS-Smuggler-THOUSANDS-Extremists-into-Europe-Refugees Cet article est signé par Aaron Brown, un juif. Or, Aaron Brown ne produit pas l’ombre d’une preuve à l’appui de ses allégations. Il prétend citer des « témoignages » anonymes, c’est-à-dire invérifiables. Le principal « témoin » serait un membre de l’Etat islamique qui, sous couvert de l’anonymat, se serait adressé non à Aaron Brown, mais au site BuzzFeed http://www.buzzfeed.com/ dont Aaron Brown ne ferait que relayer les « informations ». Or, sur le site BuzzFeed, on ne trouve aucun article consacré à cette histoire...

Ou plutôt, on trouve un article daté du 4 septembre 2015 et signé par Emily Ashton http://www.buzzfeed.com/emilyashton/nigel-farage-isis-will-use-migrant-tide-to-flood-europe-with#.ieGl84GLl qui cite une allégation du politicien britannique pro-israélien et islamophobe Nigel Farage, selon qui l’Etat islamique infiltre des terroristes en Europe sous couvert d’émigration. Mais Nigel Farage ne se réfère à aucun prétendu « témoignage » -même anonyme- de membre de l’Etat islamique. Il se contente d’évoquer une « menace » de l’Etat islamique d’envoyer 500000 terroristes en Europe sous couvert d’émigration. Nigel Farage lui-même estime ce chiffre tellement exagéré qu’il se contente d’agiter la perspective de 5000, voire seulement 500 terroristes... C’est-à-dire qu’on est dans la pure hypothèse, dans le fantasme islamophobe.

Frank BRUNNER

Liens liés a l'article.sputniknews

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source