retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AFP, 23 août 2004

Irak : L’occupant bombarde le cimetière de Najaf


L’aviation américaine a bombardé, lundi 23 août 2004, l’immense cimetière de Najaf, l’une des places fortes des résistants chiites de Moqtada Al-Sadr dans cette ville sainte du centre de l’Irak, a constaté un journaliste de l’AFP.


Le journaliste de l’AFP a vu une colonne de fumée noire s’élever dans le ciel, au dessus de la nécropole, quelques secondes après une explosion assourdissante, vers 14h00 (10h00 GMT), alors qu’un avion de l’armée américaine survolait la zone. Une autre explosion, moins forte, a été entendue, quelques minutes plus tard, en provenance du même endroit.

Parallèlement, des accrochages sporadiques se déroulaient toujours, en début d’après-midi, autour du mausolée de l’imam Ali, où sont également retranchés les partisans du chef chiite.

Plus tôt, des partisans de M. Al-Sadr ont affirmé que l’aviation américaine avait tiré une roquette sur le mur occidental de l’enceinte du mausolée. L’armée américaine a cependant démenti avoir pris pour cible ce lieu sacré pour les musulmans chiites. Un correspondant de l’AFP a pu constater qu’il y avait une cavité d’un mètre carré et de 30 centimètres de profondeur dans le mur avec, tout autour, des débris de roquettes sur le sol de marbre. "Cela s’est passé entre 23h00 et 23h30 (19h00 et 19h30 GMT). Deux roquettes ont été tirées par un hélicoptère Apache. Une roquette a touché le mur occidental du mausolée et l’autre, un hôtel tout proche", a déclaré un proche de M. Al-Sadr, Ali Hussein Ali. Cet hôtel est connu pour loger des responsables de l’Armée du Mehdi, les résistants de M. Al-Sadr.

"Ce n’est pas la première fois qu’ils attaquent le mausolée. Ils n’ont aucun respect pour le mausolée", a pour sa part affirmé un porte-porale de M. Al-Sadr, cheikh Ahmed al-Chaïbani.

Un porte-parole de l’armée américaine a démenti ces affirmations, déclarant que les "troupes américaines avaient riposté à un tir hostile, mais n’avaient pas visé le mausolée ni touché un mur ou aucun autre site saint".

Un résistant a été tué et trois blessés, depuis dimanche 22 août 2004 au soir, a affirmé un médecin de la clinique de l’Armée du Mehdi.

Les chars américains ont par ailleurs quitté, dans la nuit, leurs positions, et n’étaient plus visibles, lundi 23 août 2004 au matin, autour du mausolée. Il s’étaient approchés la veille à environ 200 mètres de l’édifice.

Ces affrontements risquent de compliquer encore la procédure de transfert du mausolée au grand ayatollah Ali Sistani qui, selon le mouvement de M. Al-Sadr, a été suspendue, dimanche 22 août 2004, en raison notamment d’un différend sur l’estimation des biens du mausolée, qui sont d’une très grande valeur.

L’Armée du Mehdi occupe depuis cinq mois le mausolée, dont elle a fait son quartier général, et affronte l’armée américaine, venue en appui aux forces de sécurité irakiennes, depuis le 5 août 2004, à Najaf.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source