retour article original

mercredi 18 janvier 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption aux Etats-Unis
sputniknews, 27 octobre 2015

Corruption : WikiLeaks dévoile un deal entre Obama et la CIA


John Brennan

WikiLeaks a publié un troisième ensemble de documents provenant de la boîte mail du directeur de la CIA, John Brennan, selon lesquels il aurait financé la campagne électorale de Barack Obama. En échange, les gens de "l’équipe Brennan" ont eu des postes dans la sécurité nationale, avec M. Brennan en tête.


Etats-Unis

Deux documents (1) de plus qui viennent de la correspondance privée de John Brennan ont fuité sur Internet grâce à WikiLeaks. Toutes ces lettres datent de 2008 quand M. Brennan, était à la tête d’une société privée de renseignement et d’analyse, The Analysis Corp (TAC).

WikiLeaks fait remarquer qu’en 2008, John Brennan avait financé la campagne électorale de Barack Obama qui a, en retour, embauché The Analysis Corp comme conseiller en sécurité. En 2013, John Brennan est finalement devenu ce qu’il est aujourd’hui : directeur de la CIA.

L’autre document est une liste de 22 personnes qui appartiennent à ce que WikiLeaks appelle un "groupe actuellement non-identifié". Un regard plus attentif sur la liste suggère qu’il pourrait s’agir d’une équipe de M. Brennan proposée dans le cadre du contrat avec The Analysis Corp. L’une des figures les plus connues de la liste est Jeh Johnson, chef actuel de la Sécurité intérieure. En 2008, il n’était qu’un juriste travaillant dans une entreprise privée. En 2009, Barack Obama l’a nommé conseiller principal du ministère de la Défense.

Jeh Johnson et Barack Obama

D’autres personnalités connues de l’équipe Obama de transition sont Sarah Sewall qui avait travaillé comme conseillère en matière de politique étrangère lors de la campagne de Barack Obama : elle a supervisé le passage au département d’État et des ministères de la Défense et de la Sécurité intérieure. Sarah Sewall travaille actuellement comme sous-secrétaire d’Etat américain en charge de la sécurité des civils, de la démocratie et des droits de l’homme.

Sarah Sewall

Dans une correspondance avec la chaîne russe Rossiya 24, le hacker DerpLaughing a promis de publier de nouveaux documents, le 5 novembre 2015, et a expliqué l’objectif de son attaque informatique. "Notre objectif est de faire honte au gouvernement américain et faire en sorte que tout le monde comprenne qu’il ment. Nous voulons que le gouvernement des États-Unis cesse de financer Israël et d’espionner tout le monde. Quand nous y parviendrons, nous sauterons sur d’autres. On m’a dit que le gouvernement australien est également très corrompu", a dit le hacker.

Quelques jours plus tôt, le site lanceur d’alertes WikiLeaks avait publié des informations dont une note analytique de 2007 sur les forces politiques de l’Iran, avec des recommandations expliquant au président US "comment jouer avec les pièces de l’échiquier iranien". D’autres documents rendus publics dévoilent des informations sur les méthodes d’interrogatoire des terroristes présumés.

sputniknews

Note :

(1) https://wikileaks.org/cia-emails/

Liens liés a l'article.sputniknews

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source