retour article original

samedi 29 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AFP, 25 août 2004

Irak : Ali Al-Husseini Al-Sistani appelle tous les Irakiens, sans distinction, à marcher sur Najaf


BASSORAH (AFP) - Le grand ayatollah Ali Sistani, figure emblématique des chiites irakiens, est arrivé, mercredi 25 août 2004, à Bassorah, alors que les forces américaines et irakiennes encerclent, à Najaf, le mausolée de l’imam Ali, place forte des résistants de Moqtada Al-Sadr.

Moqtada Al-Sadr appelle les musulmans à empêcher un assaut contre le mausolée de l’imam Ali.


"Sayyed Sistani est à Bassorah et il devrait passer la nuit dans la ville", a affirmé un adjoint du représentant du dignitaire dans la grande ville méridionale de l’Irak, Abou Aymane.

L’ayatollah Ali Sistani, 73 ans, qui se trouvait à Londres, où il avait été hospitalisé, le 6 août 2004, en raison d’une "faiblesse cardiaque", est arrivé en Irak par le Koweït voisin. Le chef des gardes-frontières à Bassorah a confirmé le retour de M. Sistani en Irak. "J’ai eu l’honneur de recontrer et d’accompagner à Bassorah l’ayatollah Ali Sistani qui est arrivé à 11h00 (07h00 GMT) à la frontière irakienne", a affirmé le général Ali al-Moussaoui.

Le retour de l’ayatollah dans son pays intervient alors que les forces américaines et la Garde nationale irakienne prennent en tenaille les résistants du chef Moqtada Al-Sadr, retranchés dans le mausolée, l’un des lieux les plus sacrés pour les chiites.

Plus tôt, le directeur du bureau de M. Sistani, qui l’accompagnait à Londres, avait déclaré à la chaîne satellitaire Al-Arabiya que le dignitaire allait rentrer en Irak et appelait ses concitoyens à marcher sur la ville sainte pour la sauver. "L’ayatollah Sistani va revenir dans quelques heures dans la patrie pour sauver Najaf de son malheur (...). Nous appelons tous les Irakiens (...) à se préparer pour marcher sur Najaf", avait déclaré Hamad al-Khaffaf. "Nous appelons tous les Irakiens (...) de Bagdad, Hilla, Kerbala, Bassorah, Diwaniya, Amara, Kout, Kirkouk, Mossoul, Baaqouba, de tout l’Irak, à se préparer pour se rendre à Najaf. Une initiative sera annoncée lorsque nous arriverons aux portes de Najaf", avait ajouté M. Khaffaf.

Le départ soudain de Najaf de l’ayatollah Sistani avait coïncidé avec le début des violents affrontements dans la ville.

Moqtada Al-Sadr appelle les musulmans à empêcher un assaut contre le mausolée de l’imam Ali

Un porte-parole du chef chiite Moqtada Al-Sadr, à Bagdad, a appelé, mercredi 25 août 2004, les musulmans du monde entier à intervenir d’urgence pour empêcher un assaut américain contre le mausolée de l’imam Ali dans la ville sainte de Najaf. "Tous les musulmans dans le monde sont tenus d’intervenir d’urgence maintenant" pour sauver Najaf, a déclaré à la chaîne Al-Arabiya Abdel Hadi Al-Darraji, porte-parole de M. Al-Sadr à Bagdad.

"Après l’appel de Sayyed Sistani, toutes les personnes honorables dans les pays arabes et dans les pays musulmans doivent manifester (...). Si les forces d’occupation entrent dans le mausolée du prince des croyants, aucune mosquée, aucun imam, aucun édifice de l’islam ne sera plus respecté", a ajouté cheikh Darraji.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source