retour article original

mardi 30 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Guinée Equatoriale
AFP, 25 août 2004

Guinée équatoriale : Fin des auditions des Sud-Africains, la Cour entend les Arméniens


Vue d’Evinayong

Le tribunal de Malabo, qui juge, depuis lundi 23 août 2004, les auteurs présumés d’une tentative de coup d’Etat en Guinée Equatoriale, a terminé, mercredi 24 août 2004, les auditions de huit mercenaires présumés sud-africains, et a commencé à entendre le premier des six Arméniens accusés.

Guinée équatoriale


Mercredi 24 août 2004 après-midi, la Cour a interrogé les deux derniers accusés sud-africains, Americo Joao Pementel, 55 ans, qui, hospitalisé peu avant le début de l’audience en raison d’un malaise, n’avait pu être entendu dans la matinée, et Marc Anthony Schmidt, 32 ans.

Scène de rue à Mongomo

M. Pementel a indiqué avoir servi, comme plusieurs de ses co-accusés, au 32ème Bataillon de l’armée sud-africaine, dans lequel il était mécanicien, emploi pour lequel il a été embauché, en Guinée Equatoriale, dans l’entreprise du chef présumé du groupe, le Sud-Africain Nick du Toit.

Le 32ème bataillon ou "Bataillon Buffalo" était une unité d’élite (depuis dissoute) de l’armée du régime d’apartheid, dont les membres étaient principalement recrutés en Afrique lusophone, et qui a notamment combattu les guérillas communistes en Afrique australe. M. Pementel a, comme son successeur à la barre, démenti avoir eu connaissance d’une quelconque tentative de coup d’Etat en gestation.

Des mercenaires au Congo

M. Schmidt, à la différence de ses co-accusés sud-africains, a affirmé n’avoir jamais été militaire, et s’est présenté comme "chef cuisinier de profession", indiquant avoir été embauché pour préparer les repas pour les six accusés arméniens, formant l’équipage d’un Antonov 12.

Un Antonov 12

Le commandant de bord de l’appareil, Achot Kerapityan, 42 ans, a expliqué à la Cour être arrivé en janvier 2004 en Guinée Equatoriale. Il a précisé avoir été embauché dans le cadre d’un contrat passé entre la compagnie propriétaire de l’appareil, Asian Central Company, et Tiger Air, compagnie dont l’allemand Gerhard Eugen Merz, arrêté en leur compagnie et décédé en détention, était le représentant en Guinée Equatoriale. M. Schmidt a indiqué avoir été embauché par Nick du Toit, mais les liens entre ce dernier et M. Merz n’ont pas été précisés.

Gerhard Eugen Merz, arrêté, le 6 mars, en compagnie des 14 autres mercenaires présumés, est décédé, à la mi-mars 2004, officiellement d’un "paludisme cérébral compliqué", "de suites de tortures" selon Amnesty international.

Quatre Equato-guinéens comparaissent aux côtés des huit Sud-Africains et des six Arméniens dans cette affaire.

Agence France Presse

Simon Mann (au centre, à gauche), à Harare, au Zimbabwe, le 23 mars 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source