retour article original

mercredi 7 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Asie Syria
voltairenet, 11 décembre 2015

Syria : Comment le Qatar a préparé le bombardement d’un camp de l’Armée

par Andrey FOMIN


Un immeuble bombardé, à Homs, le 10 février 2015

Le 7 décembre 2015, les Cyber-Berkut ukrainiens ont rendu public un nouvel ensemble de pièces à conviction exposant la préparation d’attentats sous fausse bannière en Syrie par le ministère de la Défense du Qatar.


Syria

Selon un e-mail piraté d’Anton Pashynskyi, un fonctionnaire de SpetsTechnoExport (trader d’armes officiel ukrainien), daté du 21 octobre 2015, écrit à son partenaire polonais de niveau 11 ce qui suit : « Bon après-midi ! J’ai une nouvelle proposition. L’armée qatarie veut acheter 2 000 bombes à fragmentation OFAB 250-270. C’est une affaire urgente. Ils sont prêts à payer 2 100 $ US pièce. Voyez comment livrer dès que possible. Le destinataire final est le ministère de la Défense du Qatar.

Certificat d’utilisation finale (EUC) joint ».

Anton Pashynskyi est âgé de 25 ans. Il est fonctionnaire de l’agence ukrainienne d’exportation d’armes. C’est le fils de Sergueï Pashynskyi, connu pour son rôle controversé dans la fusillade lors du coup d’État à Kiev, en février 2014. Ce dernier est actuellement membre du Verkhovna Rada (parlement) de l’Ukraine

OFAB 250-270 est une bombe de 250 kg non guidée actuellement utilisée par les jets russes Su-25 et TU-23m3 pour frapper les positions des groupes terroristes Daesh et consorts en Syrie.

OFAB 250-270

Vidéo : Syria : Massive RuAF airstrike with OFAB 250-270 bombs carried out by Tu-22M3

https://www.youtube.com/watch?v=18KtH8s5AMc

L’Armée de l’Air du Qatar possède des Mirages français (jets de combat multirôle) et des Alpha jets d’attaque. Aucun d’entre eux ne peut en principe être équipé d’OFAB 250-270. D’où la question :

Pourquoi le ministère qatari de la Défense a-t-il cherché à acheter un arsenal considérable de bombes, non seulement inadapté à ses avions, mais à un prix trois fois (!) plus élevé que celui du marché ? (les OFAB 250-270 sont vendues à 700 à 800 $ US pièce).

La réponse est horriblement simple : n’importe quel expert indépendant qui constaterait l’emploi d’OFAB 250-270 en Syrie conclurait rapidement qu’il s’agit de bombes russes et qu’elles ne sont habituellement employées que par les Russes.

Or, c’est précisément la question qui s’est posée après le bombardement, le 6 décembre 2015, d’un camp de l’Armée arabe syrienne. Selon la Syrie, deux avions de sont détachées d’un groupe de quatre aéronefs de la Coalition, ils ont déversé des bombes non guidées, ont tué 3 soldats et blessés 24 autres, tandis que des jihadistes attaquaient au sol. Mais le Pentagone a nié tout implication dans cet incident et la presse qatarie a accusé la Russie d’avoir commis une erreur.

Andrey FOMIN Source Oriental Review (Russie). http://orientalreview.org/2015/12/08/where-will-the-ukrainian-bombs-explode/

Ci-dessous est le Certificat de destination finale :

Vidéo : "Oppositionist" Sergei Pashinsky caught with sniper rifle but was saved by "protesters"

https://www.youtube.com/watch?v=nErNAbcWymc

Liens liés a l'article.voltairenet

AUTEURS 

  • Andrey FOMIN

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source