retour article original

mercredi 7 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
Bocage, 14 décembre 2015

Le lobby juif : A Noël, pensons à ceux qui sont dans les tranchées


Voilà 15 ans maintenant qu’à chaque mi-décembre, nous recommandons à nos correspondants d’envoyer une carte de voeux "à nos prisonniers". Mais pour la première fois notre liste se réduit à... un seul prisonnier : l’héroïque ingénieur chimiste autrichien, Wolfgang Fröhlich.


Justizanstalt Stein, en Autriche

Wolfgang Fröhlich, 64 ans, est persécuté depuis plus de vingt ans pour ses opinions (il a déjà été emprisonné en 2003 et en 2004) et c’est depuis août 2007 (huit ans !) qu’il est incarcéré dans la prison de Krems. Rappelons surtout que le 9 juillet 2015, pour des courriers adressés depuis sa cellule à diverses autorités, il a été condamné à... 3 années supplémentaires de prison ! Voici l’adresse de ce martyr du révisionnisme :

Monsieur Wolfgang Fröhlich

JVA Stein, H. Nr. 46484

Steiner Landstr. 4

A-3504 KREMS/STEIN (Autriche)

Wolfgang Fröhlich

Toutefois il ne faudra pas oublier, en ces périodes de fêtes, ceux qui ne sont pas actuellement en prison mais qui, uniquement en raison de leur révisionnisme, ont été récemment condamnés à de la prison FERME, sont en attente d’appel ou de révision et risquent fort d’être incarcérés. Nous citerons ainsi :

- La "Grande Dame" allemande, Ursula Haverbeck, 87 ans, condamnée le 12 novembre 2015 à 10 mois de prison ferme, qui ne demandera pas mieux que de recevoir vos voeux ici :

Bretthortstrasse, 199

D-32602 VLOTHO (Allemagne)

Ursula Haverbeck

- "La Jeanne d’Arc allemande" Sylvia Stolz, 51 ans, condamnée le 25 février 2015 à 1 an et 8 mois de prison ferme. Sylvia Stolz nous charge de transmettre à tous nos correspondants ses salutations les plus cordiales :

Pfarrer-Grabmeier-Allee 10

D-85560 EBERSBERG (Allemagne)

Sylvia Stolz

- L’Allemand Gerd Ittner, 57 ans, condamné le 17 novembre 2015 à 18 mois de prison ferme alors qu’il sortait tout récemment d’une incarcération de trois ans et demi :

Bessemerstr. 51

D-90411 NÜRNBERG (Allemagne)

Gerd Ittner

- L’Allemand Horst Mahler, 79 ans, incarcéré depuis le 25 février 2009 ; son emprisonnement a été suspendu le 17 juillet 2015 après qu’il eut été à deux doigts de la mort à la suite d’une septicémie suivie, le 14 juillet, d’une amputation de la jambe gauche, mais le procureur a fait appel de cette décision de libération... Il est actuellement en maison de convalescence. On peut lui écrire ici :

Weidenbusch 13

D-14532 KLEINMACHNOW (Allemagne)

Horst Mahler

- Dans le cas de l’ancien prisonnier révisionniste espagnol Pedro Varela, le procureur a requis 2 années de prison ferme mais le procès n’a pas encore été jugé (il s’agit d’ailleurs plutôt dans cette affaire de la diffusion prétendument illégale du "Mein Kampf"). On peut néanmoins lui écrire ici :

C/ Séneca, 12 Barcelona

E-08006 BARCELONE (Espagne)

Pedro Varela

- Pour le Suisse Frank Brunner, 58 ans, condamné le 14 octobre 2015 à 5 mois de prison ferme, la condamnation est, hélas, exécutoire. Nos correspondants ne pourront pas lui faire plus plaisir qu’en se rendant sur son site interet-general.info et, en particulier, à la rubrique consacrée au révisionnisme :

http://www.interet-general.info/spip.php?rubrique541

- Quant au Français Vincent Reynouard, 46 ans, la plupart de nos correspondants savent qu’il a déjà goûté à la prison pour révisionnisme, qu’il a de nouveau été condamné le 17 juin 2015 à un an de prison ferme et que plusieurs affaires sont en attente ; il a donc décidé de s’exiler à l’étranger. On pourra lui écrire à l’adresse suivante :

C/o Siegfried Verbeke

Italiëlei, 203B

B-2000 ANVERS (Belgique)

Ou : contact phdnm.org

Vincent Reynouard

- Enfin, Il est un autre prisonnier dont nous ne parlons, volontairement, jamais pour des raisons de prudence et qui mériterait de recevoir vos voeux : il s’agit d’Ernst Zündel. Ernst Zündel n’est pas à proprement parler en prison puisqu’il a été libéré le 1er mars 2010 (bientôt 6 ans) après avoir purgé 7 (oui : sept) années de prison pour révisionnisme ; mais depuis cette date il attend, désespérément, que les Etats-Unis -qui ont d’un trait de plume régularisé 5 millions d’immigrés clandestins- lui permettent de rentrer chez lui, dans le Tennessee et d’y retrouver sa femme Ingrid... qui l’attend, elle aussi, depuis bientôt 13 ans (7 + 6). A Ernst Zündel le révisionnisme doit presque tout : il faut lire le "Tabou" n° 15 publié par Akribeia (www.akribeia.fr). Voici l’adresse de ce héros du révisionnisme :

Richard Wagner Strasse 64

D-75323 BAD WILDBAD (Allemagne)

Ernst Zündel

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source