retour article original

mercredi 7 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Union européenne
sputniknews, 27 décembre 2015

Union européenne : La crise migratoire à l’origine de troubles dans plusieurs villes

Suivi d’un commentaire


Des émigrants en route pour la Suède, à la gare de Padborg, au Danemark, le 10 septembre 2015

Le problème des migrants ne cesse de provoquer des désordres dans des villes européennes, alors que, du Danemark à la Hongrie en passant par la France, les différentes élections nationales témoignent du renforcement des positions des partis d’extrême-droite et des populistes de tous bords.


Vue du bidonville appelé "nouvelle jungle", à Calais, en France, le 15 octobre 2015

On apprend des troubles qui viennent d’éclater simultanément dans plusieurs villes européennes et qui ont été provoqués par la crise des migrants, rapportent les médias.

Dans la province espagnole d’Almeria, des originaires d’Afrique ont organisé des troubles massifs après la mort de l’un de leurs camarades dans une querelle de route. Par groupes, les voyous ravageaient des rues nocturnes, en brûlant les poubelles et saccageant des biens publics.

Dans le même temps, un rassemblement dans le calme de quelque 150 personnes devant la préfecture d’Ajaccio, dans l’île française de Corse, pour soutenir deux pompiers et un policier blessés dans des échauffourées avec des migrants, a vite dégénéré en désordres. Une partie de manifestants se sont dirigés dans le quartier arabe, en saccageant chemin faisant une salle de prière musulmane et tentant de mettre le feu à de nombreux livres, dont des exemplaires du Coran.

Une salle de prière vandalisée à la suite d’une agression contre des pompiers, à Ajaccio, en France, le 25 décembre 2015

A Calais, plusieurs centaines de migrants, candidats à un passage vers l’Angleterre, ont tenté de pénétrer sur le site d’Eurotunnel. Suite à un tel afflux de personnes, le trafic a été bloqué pendant une bonne heure sur l’autoroute A16, à hauteur des deux sorties qui mènent au Tunnel. Les forces de l’ordre étaient présentes sur place pour bloquer cette vague d’intrusions.

En règle générale, autour de la rocade portuaire à Calais, des affrontements sont fréquents entre les migrants qui tentent de monter dans les camions et les policiers qui essayent de les en empêcher.

On observe de plus en plus de foyers de migrants incendiés et de manifestations islamophobes à travers l’Europe.

Les analystes constatent que la stratégie de l’Union européenne face à la crise des réfugiés ne résiste pas à l’épreuve de la réalité. En 2015, plus d’un million de migrants sont arrivés en Europe qui se voit incapable de gérer ce flux de migrants. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), "c’est le plus gros afflux depuis la Seconde Guerre mondiale".

sputniknews

Manifestation islamophobe à Ajaccio, en France, le 26 décembre 2015

Commentaire

Les incidents d’Ajaccio n’ont rien à voir avec les immigrés. Ils ont opposé des Français musulmans et non musulmans. En France, où le gouvernement -et plus généralement l’ensemble du milieu politique- se résume un ramassis de traîtres à la botte du lobby juif et d’Israël, les musulmans sont victimes d’une islamophobie d’Etat et subissent continuellement des persécutions et de la discrimination, si bien que "les autorités" sont perçues, à juste titre, comme un ennemi.

On relèvera que les articles qui dénoncent l’islamophobie occultent systématiquement le rôle du lobby juif qui mène pourtant ouvertement une campagne islamophobe permanente dans le monde entier. L’extrême droite ne fait que reprendre à son compte cette campagne islamophobe. Le plus souvent, les islamophobes notoires, même non juifs, sont des partisans du régime israélien. Tel est le cas, par exemple, de Geert Wilders en Hollande et de Marine Le Pen en France.

Frank BRUNNER

Liens liés a l'article.sputniknews

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source