retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
rt.com, 5 janvier 2016

Le lobby juif : Islamophobie et chocolat, la recette surprenante d’un consultant extrémiste américain pour l’armée israélienne

Suivi d’un commentaire


Michael Ganoe distribuant ses chocolats

L’organisation « Des chocolats pour des héros » va à la rencontre des soldats israéliens pour prêcher contre le prophète Mohammed, Allah, et souhaiter la destruction du Dôme du Rocher –le tout enrobé de friandises.


Israël

Avec son accent du Sud de « bon vieux garçon » et une organisation au nom joyeux, le directeur de « Des chocolats pour des héros » diffuse régulièrement des opinions anti-islamiques et évangéliques aux soldats de l’armée israélienne, avec l’approbation de l’armée. Récemment, Michael Ganoe, qui dirige le groupe susmentionné, a discuté avec un groupe de soldats –des enseignants du corps de l’éducation et de la jeunesse de l’armée– qui s’était rassemblé dans un centre communautaire de la banlieue de Tel Aviv, à Bat Yam, le 16 décembre 2015, afin d’assister à une série de conférences.

Michael Ganoe

Celui qui distribue fréquemment des barres de chocolat aux soldats dans les stations de bus, centres commerciaux et même dans les bases de l’armée israélienne, était le dernier intervenant du jour. Son discours n’a pas dévié de sa rhétorique habituelle –de nombreuses louanges pour l’armée israélienne, mélangées avec des propos anti-musulmans– bien que ses propos étaient peut être plus subtils que ses posts Facebook. « Il a commencé à dire combien il aimait le peuple juif, combien Israël est génial et à quel point les Etats-Unis aiment Israël » a déclaré un soldat. « Mais si vous écoutiez entre les lignes, vous pouviez entendre les choses problématiques qu’il disait ». Le conférencier a, par exemple, applaudit le « combat contre l’islam » de l’armée israélienne, qui est selon lui, « la racine du mal mondial ». Pas l’islam extrémiste, mais la religion dans son ensemble. Bien qu’il n’y avait pas de soldat musulman dans la salle, ses propos auraient pu choquer les 1500 musulmans, pour la plupart bédouins, qui servent dans l’armée israélienne. « A la fin, je voulais monter sur scène et lui demander "C’est quoi ce truc ?" », a affirmé le soldat, qui a trouvé les déclarations de Michael Ganoe insultantes et inquiétantes. Quelques personnes présentes à l’évènement ont essayé d’interpréter ces propos comme une condamnation des « mauvais musulmans », et non l’islam dans son ensemble a déclaré le soldat, mais un coup d’œil à la page Facebook de « Des chocolats pour des héros » ne laisse pas de place à l’ambiguïté. « Mohammed était un faux-prophète auto-proclamé, assoiffé de sang et violeur d’enfant. Le coran est un mensonge. Il n’y a pas de Allah », a posté Michael Ganoe le jour même de la conférence.

Si l’armée nie que Ganoe était invité à venir s’exprimer, elle affirme qu’il se trouvait par hasard au centre communautaire de Bat Yam. « Il n’était pas du tout invité », a déclaré un porte-parole de l’armée israélienne. « Il est juste passé par là par chance et a demandé s’il pouvait dire quelque chose sur son organisation ». L’armée n’a pas expliqué comment Michael Ganoe avait réussi à accéder à l’évènement privé, situé dans un bâtiment quelconque de la banlieue de Tel Aviv et en plein après-midi. « Mais à la minute où il a dit une chose politique, ils l’ont arrêté », a déclaré le porte-parole. Un autre soldat présent à la conférence a mentionné qu’un des commandants lui avait probablement soufflé de terminer son intervention, mais en aucun cas ne l’avait coupé. « Ils ne l’ont pas chassé de la scène ou quoi », a affirmé le soldat, « il a parlé et a ensuite donné du chocolat à tout le monde », sans qu’aucune vérification ne soit faite de la part de l’armée sur les friandises données aux soldats.

Michael Ganoe (à gauche de l’image) débitant son blabla islamophobe

Car ceci n’était pas la première rencontre entre Michael Ganoe et le corps de l’éducation de l’armée. En août 2015, il a rencontré un groupe d’instructeurs –des soldats qui enseignent à d’autres soldats le judaïsme et le sionisme– dans leur base. Il a alors parlé pendant au moins une demi-heure, leur disant d’être fiers de leur identité juive et encensant Israël. Mais au milieu de son intervention, il a aussi glissé aux instructeurs qu’il souhaitait que le Dôme du Rocher soit détruit. « Dans les années 1990 nous avons assisté à la première guerre du Golfe, nous avons vu des missiles Scud venir d’Iran (sic), et nous avons espéré et prié que l’un de ces missiles frappe le Dôme du Rocher afin que vous puissiez reconstruire le Temple » a-t-il affirmé. Le soldat a ri à l’anecdote, ne réalisant peut-être pas que Michal Ganoe exprimait une croyance chrétienne évangélique selon laquelle le temple juif doit être reconstruit afin de provoquer le retour de Jésus Christ. A la fin de la discussion, les soldats, visiblement embarrassés, ont dû faire une vidéo avec leur barre de chocolat en criant le nom de l’organisation.

« Je suis invité dans des bases dans tout le pays et donne aux soldats des chocolats. Je leur parle avec une perspective non-juive, leur expliquant à quel point les Etats-Unis et le monde ont besoin d’Israël, et combien Israël n’a pas besoin des Etats-Unis et du monde », a affirmé Michael Ganoe au Times of Israel. Sur sa page Facebook, on peut voir des photos et des vidéos prises dans différentes bases israéliennes et dans toutes les branches de l’armée. L’armée israélienne a refusé de communiquer qui invitait le directeur de « Des chocolats pour des héros » à parler aux soldats et comment a-t-il réussit à avoir accès à une telle variété de bases au travers du pays. L’armée a aussi refusé de confirmer ou d’infirmer sa convergence de vues avec l’organisation sur l’islam ou encore le Dôme du Rocher.

rt.com

Michael Ganoe distribuant ses chocolats

Commentaire

Les chrétiens fondamentalistes américains soutiennent inconditionnellement le régime fasciste et raciste israélien, dont ils relaient la campagne islamophobe permanente. Pour propager cette campagne islamophobe, le lobby juif se sert volontiers de non-juifs qui font de l’islamophobie leur fonds de commerce, tels le Hollandais Geert Wilders, régulièrement invité à participer à des manifestations islamophobes aux Etats-Unis, ou Marine Le Pen en France. Ces islamophobes « professionnels » ne font que reprendre à leur compte le blabla du lobby juif assimilant les musulmans à des terroristes, présentant l’islam comme « une menace » et dépeignant le régime israélien comme « le bastion de l’Occident face à cette menace ». Le régime israélien se sert de Michael Ganoe pour propager l’islamophobie au sein de l’armée israélienne, en sorte que cette islamophobie apparaisse comme un sentiment normal et louable partagé par « tout le monde » -pas seulement les racistes juifs. En quelque sorte, le « sympathique » Michael Ganoe est censé tenir lieu de caution morale et chrétienne au racisme juif.

Frank BRUNNER

Liens liés a l'article.rt.com

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source