retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Suisse
poggia.blog, 12 janvier 2016

Corruption swiss made, suite et (pas) fin

par Mauro POGGIA


Mauro Poggia

Le 6 novembre 2015, je publiais un billet mettant en évidence les liens indécents existant entre une majorité de Conseillers aux Etats [parlementaires fédéraux] siégeant dans la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) et les assureurs de notre pays (1). Je déplorais alors le caractère désespéré de toute action législative fédérale visant à améliorer le sort des assurés, et à leur donner des moyens efficaces pour faire contre-poids au pouvoir croissant de nos assureurs maladie.


Suisse

Depuis lors, les élections fédérales sont passées par là, sans rien améliorer à la situation, bien au contraire, puisqu’il est à peu près certain désormais que rien de fondamental ne changera dans ce domaine, et qu’il y a tout lieu de craindre que les attaques contre le libre choix du médecin, auquel nous tenons tous, vont se multiplier.

Voyons cela de plus près, tout en rappelant, en préambule, pour celles et ceux qui ne seraient pas d’assidus observateurs de la politique fédérale, que l’UDC et le PLR, sont les fers de lances de nos assureurs, souvent appuyés par le PDC d’ailleurs, tant il est vrai que l’on n’a toujours pas compris à droite, à l’exception de ceux qui l’ont très bien compris et instrumentalisent les premiers, qu’il ne s’agit pas ici d’un choix de société, mais de justice sociale et de bon sens :

Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats [Chambre des cantons au parlement fédéral]

Membres : 13

Majorité : 7

PLR + UDC : 5

- Dittli Josef, PLR

- Eberle Roland, UDC, Vice-Président du Groupe Mutuel Assurances.

- Eder Joachim PLR. Membre du Conseil de Fondation de Sanitas, et Membre de Forum Santé pour tous.

- Keller-Sutter Karin, PLR, Membre de Bâloise Holding.

- Kuprecht Alex, UDC, Président de Forum Santé pour tous

PDC : 4 :

- Graber Konrad, PDC, Membre du Conseil d’administration de CSS Assurances (Arcosana, Intras, Sangate), et Membre de Forum Santé pour tous

- Bischof Pirmin, PDC,

- Bischofberger Ivo, PDC, Membre du groupe de réflexion du Groupe Mutuel.

- Ettlin Erich, PDC,

PLR + UDC + PDC = 9, majorité absolue !

L’hémicycle du Conseil des Etats, à Berne

Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national [chambre du peuple au parlement fédéral]

Membres : 25

Majorité : 13

PLR + UDC + PBD : 13

- Cassis Ignazio, PLR, Président de Curafutura (association de assureurs maladie innovants...), Membre de Forum santé pour tous

- Brand Heinz, UDC, Président du comité de Santésuisse et de Tarifsuisse, Président de SKV (Fédération suisse pour les tâches communes des assureurs-maladie)

- Brunner Toni, UDC.

- de Courten Thomas, UDC, Membre du conseil de IG Biotech et de Intergenerika Biotech

- Frehner Sebastian, UDC, Membre du groupe de réflexion du Groupe Mutuel.

- Giezendanner Ulrich, UDC, Vice-Président du conseil de CPT/KPT.

- Herzog Verena, UDC.

- Hess Lorenz, PBD, Membre du conseil de Visana.

- Moret Isabelle, PLR.

- Alice Glauser, UDC, (remplace Guy Parmelin).

- Pezzati Bruno, PLR, Membre du groupe de réflexion du Groupe Mutuel, Membre du Forum santé pour tous.

- Schmid-Federer Barbara, UDC, Membre de Top Pharma Apotheke, Membre du Forum santé pour tous.

- Stahl Jürg, UDC, Membre du groupe de réflexion du Groupe Mutuel, Membre du Forum santé pour tous.

S’y ajoutent :

- Humbel Ruth, PDC, Membre du conseil de Concordia, Membre du Forum santé pour tous.

- Ingold Maia, PEV, Membre du Forum santé pour tous.

- Weibel Thomas, PDC, Membre de IG Biotech.

Cela fait donc 16 Conseiller Nationaux, majorité absolue encore, qui sont liés soit à des acteurs du domaine de la santé, soit à des partis directement impliqués auprès des assureurs-maladie suisses.

L’hémicycle du Conseil national, à Berne

Dans ces conditions, comment espérer un débat démocratique, ouvert et seulement...intelligent, qui permette de faire adopter des solutions qui ne seraient pas préalablement validées par nos assureurs, quand elles n’émaneraient pas d’eux directement ?

Mais n’ont-ils pas été élus démocratiquement me rétorquerez-vous ? Certes. Mais si l’on conçoit aisément qu’un agriculteur élu l’ait été pour défendre l’agriculture, un industriel, pour soutenir notre industrie, et même un PLR pour porter les valeurs d’une économie libérale, ces parlementaires-là n’ont à l’évidence pas été élus pour défendre les assureurs-maladie et les lobbys de la pharma contre les assurés de notre pays. Or, la majorité d’entre eux fait partie, au mieux, de Forum Santé pour tous, dont on peut apprécier les prises de position (2), et, au pire, d’un groupe de réflexion copieusement rémunéré du Groupe Mutuel, ou d’un conseil d’administration d’un assureur.

Il est donc regrettable de constater que seule une initiative populaire permettra des changements majeurs du système. Et cette initiative devra, cette fois-ci, être citoyenne, afin de ne pas être estampillée des couleurs de la gauche, et ne pas faire sombrer le débat dans une confrontation stérile gauche-droite, qui occulterait le vrai débat de fond, qui doit être celui de l’accès durable à une médecine de qualité à un coût supportable, ainsi que du libre choix de son médecin.

Mauro POGGIA

Notes :

(1) http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2015/11/06/corruption-swiss-made-271537.html

(2) http://www.forumgesundheitschweiz.ch/index.php/points-de-vue.html

Liens liés a l'article.poggia.blog

AUTEURS 

  • Mauro POGGIA

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source