retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AFP, 27 août 2004

Irak : L’armée américaine ne se retire que de la vieille ville de Najaf


L’armée américaine s’est retirée, vendredi 27 août 2004, en fin d’après-midi, de la vieille ville de Najaf, peu après l’évacuation du mausolée d’Ali par les résistants chiites de Moqtada Al-Sadr, a constaté un journaliste de l’AFP.


Des chars et des blindés américains, qui étaient postés dans la matinée autour du mausolée de l’imam Ali, sont repartis quelques heures après que les résistants du chef Moqtada Al-Sadr eurent évacué cet édifice, qui leur servait de QG, désormais sous le contrôle du grand ayatollah Ali Sistani. Deux chars américains se trouvaient cependant encore à la lisière est de la vieille ville, selon un correspondant de l’AFP.

La ville était patrouillée par la police irakienne et les Gardes nationaux (auxiliaires de l’armée) comme l’avait demandé le grand ayatollah dans son plan de paix accepté la veille par M. Al-Sadr et le gouvernement intérimaire.

La police irakienne empêchait les gens d’entrer dans la vieille ville pour permettre de nettoyer ce secteur jonché de douilles et de débris d’obus.

A Koufa, à une dizaine de km de Najaf, les résistants n’étaient plus visibles dans les rues qui étaient patrouillées par des policiers irakiens.

L’initiative de paix présentée par Ali Sistani demande notamment le désarmement des villes de Najaf et de Koufa, le départ des "éléments armés" de ces cités ainsi que le retrait des forces américaines de Najaf.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source