retour article original

vendredi 28 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (5ème partie) : Août 2004
AFP, 28 août 2004

Etats-Unis : Un espion israélien haut placé au Pentagone, selon le FBI


Vue de washington DC

Le FBI (police fédérale américaine) pense qu’Israël dispose d’un espion très haut placé, au ministère américain de la Défense, qui pourrait avoir influencé la politique américaine au Moyen-Orient, a affirmé, vendredi 27 août 2004, la chaîne de télévision américaine CBS.

L’ambassade d’Israël à Washington a démenti ces allégations.

Etats-Unis


Selon CBS, le FBI pense qu’il existe un espion, travaillant "non pour un ennemi mais pour Israël", au sein du cabinet du secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld.

Donald Rumsfeld

Cet espion aurait, notamment, donné à Israël des documents confidentiels, dont des délibérations à la Maison Blanche sur l’Iran. Il aurait également participé à l’élaboration de la politique américaine en Irak mise au point au Pentagone. CBS, dont l’information a été relayée par d’autres chaînes de télévision, a affirmé également que l’espion présumé a des liens avec le secrétaire adjoint à la Défense Paul Wolfowitz et le sous-secrétaire à la Défense Douglas Feith, qui sont tous les deux considérés comme des stratèges de la guerre en Irak.

Paul Wolfowitz

Interrogé par CBS, un porte-parole de l’ambassade d’Israël, David Siegel a indiqué : "Nous démentons catégoriquement ces allégations qui sont complètement fausses et infâmantes".

Douglas Feith

L’espion présumé transmettait ses renseignements à Israël par l’intermédiaire d’un groupe de pression pro-israélien établi à Washington. Ce groupe, la Commission pour l’action politique américano-israélienne (AIPAC), a également démenti dans un communiqué être impliqué dans une affaire d’espionnage, selon les télévisions. "Toutes les allégations à propos d’une conduite criminelle de l’organisation ou de ses employés sont fausses et dénuées de fondement", a indiqué l’AIPAC. "Nous prenons nos responsabilités de citoyens américains sérieusement. Nous n’excuserions ni ne tolérerions une violation de la loi américaine ou des intérêts américains. Nous coopérons avec les autorités gouvernementales et nous continuerons", a poursuivi ce communiqué.

Le Pentagone, à Washington DC

L’enquête se poursuit, a indiqué CNN, citant un responsable anonyme du FBI, mais aucune personne n’a été arrêtée. Selon CNN, le FBI disposerait de photos ainsi que d’enregistrements de conversations de l’espion présumé. La chaîne a précisé que le gouvernement américain n’avait pas officiellement informé les Israéliens de l’ouverture d’une enquête pour espionnage.

Agence France Presse

La Maison Blanche

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source