retour article original

vendredi 23 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AFP, 28 août 2004

Algérie : Transsaharienne, gazoduc et fibre optique vers le Nigeria


Paysage du Sahara algérien

L’Algérie a souligné, samedi 28 août 2004, à Alger, "l’exemplarité" des relations algéro-nigérianes, faisant part de sa volonté de mener à bien les projets d’achèvement de la route transsaharienne et d’installation d’un gazoduc et d’un réseau de fibre optique reliant les deux pays.

Algérie


Le ministre délégué algérien chargé des affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel, a fait état d’une dynamique sans précédent dans les relations bilatérales, à l’ouverture d’une réunion du comité de suivi de la coopération algéro-nigériane, en présence du ministre nigérian adjoint des Affaires étrangères, M. Abubakar Tanko.

Abdelkader Messahel

Les trois projets structurant de cette coopération sont la transsaharienne Alger-Lagos, le gazoduc et la ligne par fibre optique, qui constituent "un exemple de l’intégration sous-régionale", car ils lient l’Afrique de l’ouest à l’Afrique du nord et ouvrent le chemin vers l’Europe, a-t-il dit. M. Messahel a souligné l’engagement de l’Algérie à parachever tous les tronçons de la transsaharienne Alger-Lagos situés sur son territoire avant 2006, notamment le tronçon Tamanrasset-In Guezam qui s’étend sur 400 km. L’Algérie finance également, à hauteur de 1,2 million de dollars, les études techniques du tronçon liant In Guezam-Arli au Niger, dont la longueur est de 203 km.

Nigeria

Le Nigeria finance, pour sa part, à concurrence de 600000 dollars, des études techniques du tronçon de 111 km en territoire nigérien. Le ministre a indiqué que les sociétés algérienne "Sonatrach" et nigériane "NNPC" ont lancé, début août 2004, un avis d’appel d’offres pour la sélection de consultants pour l’étude de préfaisabilité du projet de gazoduc entre les deux pays. Il a fait état de progrès importants quant au projet de liaison par fibre optique, des projets d’accord sur la construction et la maintenance du câble ainsi que sur ses spécifications techniques ayant été approuvés par le comité technique mixte. Le ministre nigérian a également souligné "l’excellence" des relations entre les deux pays et le renforcement de la coopération bilatérale, qui constitue, selon lui, "un signal fort à l’adresse du continent". Les trois grands chantiers sur lesquels travaillent l’Algérie et le Nigeria auront des retombées bénéfiques sur d’autres pays de la région, dont le Niger, le Mali et le Tchad, a-t-il dit.

Abdelaziz Bouteflika

Le comité de suivi, qui s’achèvera lundi 30 août, doit préparer la troisième session de la commission mixte algéro-nigériane prévue, les 7 et 8 octobre 2004, à Abuja, sous la présidence des présidents algérien et nigérian, Abdelaziz Bouteflika et Olusegun Obasanjo.

Agence France Presse

Olusegun Obasanjo

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source