retour article original

mardi 15 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AP, 28 août 2004

Irak : Deux journalistes français sont retenus en otages


LE CAIRE (AP) - Deux Français sont retenus en otages en Irak par un groupe qui donne 48 heures au gouvernement français pour revenir sur l’interdiction du port du foulard islamique à l’école, a affirmé, samedi 28 août 2004 au soir, la chaîne d’information arabe al-Jazira, sur la foi d’une bande vidéo.

L’information, ni l’identité des deux otages, n’avait pas encore été confirmée de sources françaises.


La chaîne basée au Qatar dit avoir reçu une bande vidéo d’un groupe se présentant comme l’Armée islamique en Irak. La vidéo qui dure quelques secondes montre deux hommes qui parlent. Al-Jazira n’a pas précisé quand elle a reçu l’enregistrement, dont l’authenticité ne pouvait être établie dans l’immédiat.

Selon un porte-parole d’Al-Jazira, un communiqué écrit en arabe accompagnant la bande vidéo identifie les deux otages comme les journalistes français Christian Chesnot et George Malbrunot, disparus depuis le 19 août 2004 au au soir.

Selon le présentateur d’Al-Jazira, le groupe décrit la loi française sur la laïcité comme une « aggression contre la religion musulmane et les libertés personnelles ». Le présentateur ajoute que le premier otage qui apparaît sur la bande s’exprime difficilement en arabe, déclarant « nous sommes retenus par l’armée islamique en Irak » tandis que le second parle en français.

Une organisation se présentant également comme l’Armée islamique en Irak avait revendiqué l’exécution du journaliste italien Enzo Baldoni, dont la mort avait été annoncée, jeudi 26 août 2004 au soir, par Al-Jazira.

A Paris, le Quai d’Orsay disait ne pas avoir d’informations dans un premier temps. L’Elysée attendait également d’en savoir plus. « On n’a pas été contactés, et on n’a pas reçu d’information directe. On se renseigne par la voie diplomatique », a précisé un porte-parole de la présidence de la République. « Il faut voir quelle est la revendication, et quelle est sa crédibilité ».

La loi du 15 mars 2004 sur la laïcité, qui doit entrer en vigueur à la rentrée scolaire, interdit le port de « signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse » dans les écoles, les collèges et les lycées publics. Sont ainsi proscrits « le voile islamique, quel que soit le nom qu’on lui donne, la kippa ou une croix de dimension manifestement excessive ».

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source