retour article original

vendredi 9 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
panamza, 2 juin 2016

Le lobby juif : La commission d’enquête sur les attentats de Paris célèbre Israël

par Hicham HAMZA


Le cadavre d’une victime d’une fusillade, à Paris, le 13 novembre 2015

Six députés censés enquêter sur les attentats de Paris se sont déplacés en Israël pour « renforcer la coopération » avec le gouvernement d’extrême droite de Netanyahou.


France

Souvenez-vous : le 3 février 2016, Panamza publiait un billet relatif aux accointances idéologiques de l’homme censé mener une enquête parlementaire sur les attentats de 2015.

"ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE : LE PRÉSIDENT DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE FAIT PARTIE DU CLAN NETANYAHOU.

La semaine prochaine, une nouvelle commission parlementaire va commencer, selon RTL, à "enquêter sur les failles des services de renseignement" à propos des attentats du 13 novembre http://panamza.com/beq.

Son président : Georges Fenech, député Les Républicains du Rhône.

La particularité de cet homme proche des instances du Conseil représentatif des institutions juives de France et membre du groupe d’amitié France-Israël ? http://panamza.com/bes ; http://panamza.com/bet ; http://panamza.com/bew

Georges Fenech

En septembre 2014, il a rejoint -en tant qu’avocat- le cabinet de Gilles-William Goldnadel, son "ami de 25 ans" http://panamza.com/beu ; http://panamza.com/bev.

Gilles-William Goldnadel

Goldnadel ?

Citoyen franco-israélien et agent médiatique de la mouvance sioniste, ce dernier est membre du comité directeur du Crif, ancien secrétaire national de l’UMP en charge des médias, avocat de Grégory Chelli alias Ulcan, camarade du député UDI Meyer Habib, "ami" de Jeannette Bougrab et polémiste régulièrement invité par Audrey Pulvar (I-Télé).

Détail à souligner : président de l’association France-Israël, Goldnadel se déclare "fier" d’être également "l’ami" du Premier ministre Benyamin Netanyahou http://panamza.com/asj ; http://panamza.com/8557 ; http://panamza.com/ask ; https://youtu.be/tmSyBC9090s?t=30s ; http://panamza.com/sayanim-charlie.

Quadruple rappel à propos des attentats :

* le 11 septembre 2015, le Bataclan était vendu par son détenteur parti en Israël http://panamza.com/13251.

* la première revendication des attentats par Daesh provient d’un groupe israélo-américain http://panamza.com/13483.

* selon un média israélien (qui a censuré ensuite sa propre information), des "officiels juifs" de France avaient été prévenus de l’imminence des attentats au matin du 13 novembre http://panamza.com/13317.

* la photo-choc du carnage du Bataclan a été diffusée depuis Jérusalem par une association liée à la droite israélo-américaine" http://panamza.com/13766.

Le 12 février 2016, rebelote : ce fut au tour d’un autre personnage-clé d’être exposé sur Panamza.

VERROUILLAGE : LE RAPPORTEUR DE L’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE EST LIÉ À L’ULTRA-SIONISTE JULIEN DRAY.

L’homme qui exercera le rôle-clé du rapporteur (celui qui rédige et expose les conclusions publiques) se nomme Sébastien Pietrasanta, député PS des Hauts-de-Seine http://panamza.com/bfu.

Sébastien Pietrasanta

Issu d’une famille mixte (un père catholique italien, une mère juive russo-égyptienne), Sébastien Pietrasanta, ancien maire d’Asnières-sur-Seine, est également un ex-dirigeant de SOS Racisme http://panamza.com/aja.

Défenseur des "valeurs humanistes du mouvement Ni Putes Ni Soumises", Sébastien Pietrasanta avait été condamné en 2009 pour diffamation pour avoir traité de "caïd" Zouhair Ech-Chetouani, employé municipal d’Asnières-sur-Seine et responsable d’un collectif adverse dénommé "Ni Macho Ni Proxo" http://panamza.com/ajb.

Son modèle en politique ? Un intime qui fut son mentor : Julien Dray, fondateur de SOS Racisme (association sous-traitée par l’Union des étudiants juifs de France), opposant au port du voile islamique et sioniste radical http://panamza.com/aiz ; http://panamza.com/4214 ; http://panamza.com/ajg ; http://panamza.com/ajf.

Julien Dray

Le 11 janvier 2015, au soir de la "marche Charlie", Julien Dray (alors vice-président en charge de la culture du Conseil régional d’Île-de-France) participait au meeting pro-israélien de Benyamin Netanyahou qui fut organisé dans la Grande synagogue de Paris, base de recrutement de l’armée israélienne https://youtu.be/116WuaKeX5Y?t=1m48s ; http://panamza.com/10028.

Mardi 31 mai 2016, le député communautariste Meyer Habib, vice-président de la commission, a publié sur son compte Facebook trois photographies capturées à la résidence officielle de son ami Benyamin Netanyahou : dans l’une d’elles, on distingue clairement la présence de Fenech (à la droite du dirigeant ultra-nationaliste) et Pietrasanta (à droite de l’image), tout sourire.

Hormis The Times of Israel, aucun média n’a relaté ce voyage. Évidemment, aucun quotidien de l’Hexagone ne s’est interrogé sur les motifs de ce déplacement. Détail intriguant : l’agenda de la commission n’en fait aucune mention.

Officiellement, la délégation des six députés (dont le sympathisant néoconservateur Pierre Lellouche) est venue à Jérusalem pour s’inspirer des méthodes anti-terroristes appliquées par le gouvernement d’extrême droite de Tel Aviv.

Pierre Lellouche

Parmi ses interlocuteurs : le député du Likoud Avi Dichter (ancien patron du Shin Beth et relais-clé de la coopération israélo-américaine durant l’opération sous faux drapeau du 11 septembre 2001) et Ayelet Shaked, ministre de la Justice issue du parti religieux Foyer juif qui avait appelé au "génocide" des Palestiniens.

Avi Dichter

Ayelet Shaked

Hier [31 mai 2016], Fenech était d’ailleurs l’invité de l’animateur ultra-sioniste Paul Amar sur i24news. Au cours de cet entretien connivent, le député a salué l’accueil "extrêmement amical" des dirigeants israéliens à l’égard de sa délégation et indiqué être venu pour "renforcer la coopération franco-israélienne".

Précision : aucune volonté d’investigation n’a été évoquée par les députés à propos de Joël Touitou, le propriétaire israélien du Bataclan qui a cédé sa salle (possédée depuis 1975) deux mois avant les attentats, ou de l’association israélienne United Hatzalah, à l’origine de la diffusion illégale de la photo non-floutée du carnage.

Hicham HAMZA

Joël Touitou

http://www.panamza.com/0106-attentats/

Liens liés a l'article.panamza

AUTEURS 

  • Hicham HAMZA

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source