retour article original

dimanche 4 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
panamza, 1er juillet 2016

Le lobby juif : Les Français d’Israël se vantent d’avoir fait « retirer » un amendement pro-palestinien à l’Assemblée nationale

par Hicham HAMZA


L’association des Français d’Israël a publié un communiqué pour se féliciter d’avoir obtenu -via Manuel Valls- le retrait d’un amendement parlementaire pour le droit au boycott.


France

"Pour que le boycott ne soit plus un délit, j’ai déposé ce jeudi 23 juin [2016] à l’Assemblée nationale un amendement dans le cadre de l’examen du projet de loi Egalité et citoyenneté" : c’est en ces termes que le député socialiste Alexis Bachelay avait fait connaître -via son site- son intervention en faveur (tacitement) d’un mouvement pro-palestinien dénommé "Boycott Désinvestissement Sanctions" et diabolisé par le gouvernement Valls. Co-signataires des amendements 314 et 315 (à l’article 24 de la loi du 29 juillet 1881) : entre autres, l’écologiste Noël Mamère et le radical André Chassaigne. "Je suis sur une question de principe, sur la question de la liberté, de la défense des libertés publiques", explique Alexis Bachelay qui refuse néanmoins de "rentrer dans les débats sur le conflit israélo-palestinien".

Alexis Bachelay

Lundi 27 juin 2016, l’Association des Français d’Israël, basée à Tel Aviv, a relayé un communiqué rédigé par sa présidente Daphna Poznanski-Benhamou, par ailleurs conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger, et le conseiller consulaire Claude Lévy : "Chers Français d’Israël,

Nous venons d’être informés par Patrick Maisonnave, l’Ambassadeur de France en Israël, que suite à notre intervention rapide et efficace auprès du Premier Ministre Manuel Valls, l’amendement pro-BDS, déposé à l’Assemblée Nationale par quelques députés le 23 juin 2016 et qui devait être discuté en fin de semaine, a été purement et simplement retiré.

Ceci démontre une nouvelle fois que la mobilisation permanente de vos élus permet d’éviter des incidents pouvant entraîner des difficultés dans les relations entre la France et Israël. Notre vigilance a également permis de faire reculer ceux des députés qui utilisent leurs fonctions afin de tenter de rendre légale la campagne de boycott menée par BDS contre Israël.

Nous vous remercions pour votre soutien et nous vous assurons que nous sommes, plus que jamais, déterminés à défendre nos valeurs".

Daphna Poznanski-Benhamou

"Bien joué, Daphna", s’est réjoui sur sa page l’élu PS ultra-sioniste Julien Dray.

Julien Dray

Dimanche 26 juin 2016, sur son compte Facebook, Daphna Poznanski-Benhamou, également ex-députée PS, faisait savoir qu’elle avait sollicité Manuel Valls, un Premier ministre profondément hostile au BDS : "Nous avons écrit au Premier Ministre Manuel Valls pour lui faire part de notre émotion devant le dépôt d’un tel amendement. Nous lui avons aussi rappelé son discours devant la communauté française à la Résidence de France le 22 mai lors de sa visite officielle en Israël, intervention dans laquelle il a réitéré son opposition et celle de son gouvernement à BDS et à tout boycott. En conséquence, nous lui avons demandé de faire rejeter l’amendement du député Bachelay lors du débat à l’Assemblée Nationale".

Manuel Valls

Info ou intox ?

Aujourd’hui [28 juin 2016], sur sa page Facebook, Alexis Bachelay y voit un canular et continue d’évoquer sa proposition sans signaler un quelconque retrait pourtant évoqué par The Times of Israel et le site du Conseil représentatif des institutions juives de France.

Quant au député Meyer Habib, farouche opposant à cette initiative, il se contente, cet après-midi, de faire savoir que Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement (et intime pro-israélien de Valls) l’avait "assuré" hier "que cet amendement ne passerait pas".

Réponse définitive d’ici le mercredi 6 juillet, jour du vote solennel au sein de l’hémicycle parlementaire.

Hicham HAMZA

Meyer Habib

http://www.panamza.com/280616-bds-amendement/

Liens liés a l'article.panamza

AUTEURS 

  • Hicham HAMZA

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source