retour article original

lundi 24 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (8ème partie) : Août 2004
AFP, 31 août 2004

Proche Orient : Quinze morts dans un double attentat à Beersheva


L’attentat de Beersheba, le 31 août 2004

JERUSALEM (AFP) - Quinze personnes ont été tuées, mardi 31 août 2004, et plus de quatre-vingt blessées, dans un double attentat qui a visé deux autobus à Beersheva, selon un porte-parole du Maguen David Adom, les services ambulanciers israéliens.

Un interlocuteur anonyme a revendiqué ce double atentat au nom de la branche armée du mouvement palestinien Hamas, dans un appel à l’AFP.


Selon des sources policières, ce double attentat survenu à 15h00 locales (12h00 GMT), a été perpétré par deux bombes humaines qui ont fait exploser leurs charges trois minutes après être montées dans les deux véhicules à la station centrale de Beersheva. Deux corps non identifiés, qui pourraient être ceux des deux auteurs de cet attaque, ont été retrouvés sur les lieux, toujours selon des sources policières. Le porte-parole du Maguen David Adom, Yeruham Mendola, a souligné qu’au moins trois passagers sont dans un état critique et sept autres dans un état grave.

L’attentat de Beersheba, le 31 août 2004

L’interlocuteur anonyme a affirmé que le double attentat avait été perpétré par les Brigades Ezzedine Al-Qassam pour venger Ahmad Yassine et Abdelaziz Al-Rantissi, les deux chefs du Hamas assassinés par Israël en mars et avril, et en solidarité avec les prisonniers palestiniens qui observent une grève de la faim depuis la mi-août 2004. Il n’a pas dévoilé l’identité des deux auteurs de l’attaque qui ont fait exploser leurs charges trois minutes après être montés dans deux bus à la station centrale de Beersheva. Outre les deux kamikazes, douze personnes ont été tuées et plus de quatre-vingt autres blessées dans le double attentat.

Les Arabes prisonniers en Israël font la grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a réagi en affirmant que la lutte contre le terrorisme sera menée "de toutes nos forces". "La lutte contre le terrorisme sera menée de toutes nos forces", a déclaré M. Sharon à des journalistes. "Nous devons combattre le terrorisme. C’est la politique du gouvernement, c’est ma politique", a poursuivi M. Sharon.

Evacuation d’une victime de l’attentat de Beersheba, le 31 août 2004

De son côté, le ministre palestinien chargé des Négociations, Saëb Erakat a affirmé que l’Autorité palestinienne condamnait les attaques visant les civils israéliens ou palestiniens. "L’Autorité palestinienne condamne les attentats qui visent les civils, qu’ils soient israéliens et palestiniens", a déclaré M. Erakat. Il a appelé le quartette international sur le Proche-Orient (Etats-Unis, Union européenne, Russie et Onu) à "intervenir immédiatement pour faire appliquer la Feuille de route", le dernier plan de paix international.

Evacuation d’une victime de l’attentat de Beersheba, le 31 août 2004

Les deux véhicules, l’un de la ligne 63, l’autre de la ligne 12, qui traversent le centre de la ville, étaient espacés de quelques dizaines de mètres lorsque les explosions sont survenues.

Evacuation d’une victime de l’attentat de Beersheba, le 31 août 2004

Une troisième explosion, qui avait en outre été entendue quelques minutes après, près d’un centre commercial de cette ville, s’est avérée être une fausse alerte, ont indiqué plusieurs médias israéliens.

L’attentat de Beersheba, le 31 août 2004

Selon des sources policières, l’un des autobus a été complètement détruit par l’explosion, tandis que le second était en flammes. L’attentat a été perpétré près de la mairie, au centre-ville. Des sacs en plastique blanc contenant les corps des passagers tués ont été alignés près de la carcasse calcinée de l’un des bus, selon des témoins.

Des Palestiniens examinent les dégâts d’un missile israélien dans un appartement de Jénine, le 30 août 2004

Lundi 30 août au soir, un Palestinien avait été tué par l’armée israélienne près d’une colonie juive de la bande de Gaza, selon des sources palestiniennes. Selon l’armée israélienne, une bombe avait été retrouvée, mardi 31 août 2004, près du corps.

Le dernier attentat anti-israélien remonte au 11 juillet 2004, lorsqu’une explosion avait visée une station d’autobus à Tel-Aviv, faisant un mort. Il avait été revendiqué par les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, un groupe armé lié au Fatah.

Agence France Presse

Des Palestiniens examinent les dégâts d’un missile israélien dans un appartement de Jénine, le 30 août 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source