retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Guinée Equatoriale
AP, 31 août 2004

Guinée équatoriale : Les dix-neuf suspects vont être condamnés, affirme Teodoro Obiang


Des mercenaires au Congo

MALABO, Guinée-équatoriale (AP) -Le président de la Guinée-équatoriale Teodoro Obiang a sous-entendu, mardi 31 août 2004, que les 19 suspects accusés de tentative de coup d’Etat vont être condamnés par la justice. Le procès a été suspendu, sans qu’aucun verdict n’ait été énoncé.

Guinée équatoriale


« C’est à la cour de décider quelle sera leur condamnation », a-t-il déclaré à la presse. Les 19 hommes, parmi lesquels figurent des ressortissants sud-africains et arméniens, sont venus en Guinée-équatoriale pour « perpétrer un crime contre notre pays », a-t-il ajouté.

Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

Malabo a insisté sur l’indépendance de la justice, mais plusieurs diplomates ont souligné que l’issue du procès dépendra du président, et non du tribunal.

Le Boeing 727 des mercenaires, à l’aéroport de Harare, au Zimbabwe

Les autorités affirment avoir déjoué, en mars, cette tentative de coup d’Etat contre Teodoro Obiang. Au total, 88 hommes sont actuellement détenus en Guinée-équatoriale, au Zimbabwe et en Afrique du Sud dans le cadre de ce dossier. Deux autres ont été acquittés, vendredi 27 août 2004, au Zimbabwe. Un ressortissant allemand soupçonné d’avoir participé à ce complot est décédé lors de sa garde à vue.

Associated Press

Simon Mann (au centre de l’image, à gauche), à Harare, au Zimbabwe, le 23 mars 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source