retour article original

lundi 5 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Amérique du Nord Etats-Unis d’Amérique
agoravox, 29 août 2016

Etats-Unis : Mark Lombardi, l’artiste qui en savait trop

par Nina K.


George W. Bush, Harken Energy an Jackson Stephens c.1979-90 5th version

Quelques semaines après le 11 septembre 2001, un agent du FBI a contacté le Whitney Museum en demandant à voir un dessin qui y était exposé. L’oeuvre était de Mark Lombardi...


Etats-Unis

Portrait de l’artiste new-yorkais Mark Lombardi [1951-2000], dont l’oeuvre étonnante a dévoilé une mine d’informations sur les réseaux tissés entre puissances politiques, économiques et criminelles -au péril de sa vie.

Mark Lombardi

Vidéo : Mark Lombardi artiste conspirateur

http://www.dailymotion.com/video/x19kk9t_mark-lombardi-artiste-conspirateur_webcam

L’artiste new-yorkais Mark Lombardi s’est fait connaître grâce à ses sociogrammes, diagrammes en réseau à la fois complexes et étonnamment limpides, détaillant les structures labyrinthiques du pouvoir politico-économique. Flux d’argent, abus de pouvoir, liens troubles entre personnalités américaines (notamment George W. Bush) et réseaux criminels étrangers… : d’inextricables masses d’informations se démêlent sous les yeux du spectateur, construisant une cartographie, pour le moins dérangeante, de la mondialisation. La mort soudaine de Lombardi en 2000 –officiellement par suicide– a éveillé bien des soupçons quant à la fiabilité des enquêtes officielles : indéniablement, cet homme en savait trop. Quel rôle son œuvre clé BCCI a-t-elle joué dans les enquêtes du FBI autour des attentats du 11 septembre 2001 ? En se penchant sur l’œuvre singulière d’un boulimique de l’information, ce documentaire dévoile la face cachée du milieu de l’argent et de la politique. (arte)

MARK LOMBARDI (1951–2000)

BCCI-ICIC & FAB, 1972-91 (4TH VERSION) 1996–2000 (Whitney Museum of American Art) http://collection.whitney.org/#artist/7340/MarkLombardi

et

George W. Bush, Harken Energy an Jackson Stephens c.1979-90 5th version ML © 1999. http://www.lacan.com/GWBLombardi.jpg

- l’oeuvre étonnante a dévoilé une mine d’informations sur les réseaux tissés entre puissances politiques, économiques et criminelles...

Une oeuvre à actualiser, pour qu’il ne soit pas mort pour rien...

Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux. Si tu ignores ton ennemi et que tu te connais toi-même, tes chances de perdre et de gagner seront égales.

Si tu ignores à la fois ton ennemi et toi-même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites.

Sun Tzu - L’Art de la guerre (1)

Sun Tzu

Quand John Fitzgerald Kennedy nous informait de cette conspiration - Le Président et la Presse (27 avril 1961) : « Notre mode de vie est attaqué. Ceux qui se font notre ennemi s’avancent autour du globe. La survie de nos amis est en danger. Et pourtant on n’a déclaré aucune guerre ; aucune frontière n’a été traversée par des troupes en marche ; aucun missile n’a été tiré. Si la Presse attend une déclaration de guerre avant qu’elle n’impose l’autodiscipline des conditions de combat, alors je peux seulement dire qu’aucune guerre n’a jamais posé une menace plus grande à notre sécurité. Si vous attendez une découverte de danger clair et présent, alors je peux seulement dire que le danger n’a jamais été plus clair et sa présence n’a jamais été plus imminente. Cela exige un changement de perspective, un changement de tactique, un changement de missions, par le gouvernement, par le peuple, par chaque homme d’affaires, chaque leader de travail et par chaque journal. Car nous sommes confrontés, dans le monde entier, à une conspiration monolithique et impitoyable qui compte principalement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence par l’infiltration plutôt que l’invasion, la subversion plutôt que les élections et l’intimidation au lieu du libre arbitre. C’est un système qui a nécessité énormément de ressources humaines et matérielles dans la construction d’une machine étroitement soudée et d’une efficacité remarquable, elle combine des opérations militaires, diplomatiques, de renseignements, économiques, scientifiques et politiques. Leurs ramifications sont occultées et non publiées. Ses erreurs sont enterrées et ne font pas les gros titres, on fait taire ses dissidents, on ne les glorifie pas ; aucune dépense n’est mise en question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n’est révélé. Elle conduit la guerre froide, en bref, avec une discipline de guerre qu’aucune démocratie n’espérerait jamais vouloir égaler… C’est pourquoi le législateur athénien décréta comme criminel tout citoyen se désintéressant du débat… Je sollicite votre aide dans l’immense tâche qui est d’informer et d’alerter le peuple américain avec la certitude qu’avec votre aide l’homme deviendra ce pour quoi il est né libre et indépendant » (2).

Nina K.

John Fitzgerald Kennedy

Notes :

(1) https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Art_de_la_guerre

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_John_Fitzgerald_Kennedy et http://www.knowledgeoftoday.org/2011/12/new-world-order-exposed-john-f-kennedy.html

Liens liés a l'article.agoravox

AUTEURS 

  • Nina K.

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source