retour article original

jeudi 20 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (9ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
AP, 2 septembre 2004

Proche Orient : Des milliers de prisonniers palestiniens cessent leur grève de la faim


Raid aérien israélien contre Khan Younis, le 2 septembre 2004

JERUSALEM (AP) - Plusieurs milliers de Palestiniens emprisonnés en Israël ont mis un terme, jeudi 2 septembre 2004, à une grève de la faim qui durait depuis 18 jours, leurs représentants assurant que l’Etat hébreu avait accepté d’améliorer leurs conditions de détention.

Hanane Achraoui, une députée réformatrice palestinienne. Les députés du Conseil législatif palestinien ont décidé, mercredi 1er septembre, de suspendre leurs travaux jusqu’au 7 octobre 2004, pour protester contre les réticences du président Yasser Arafat à promulguer une série de réformes visant à lutter contre la corruption et les troubles internes


Les autorités israéliennes ont confirmé que le mouvement était en perte de vitesse mais elles ont démenti avoir accédé aux revendications des prisonniers. "Il n’y a eu aucun négociation", a indiqué Ofer Lefler, porte-parole de l’administration pénitenciaire israélienne.

Des proches de détenus palestiniens en Israël manifestent, le 29 août 2004

Quelque 4000 prisonniers avaient cessé de s’alimenter le 15 août 2004. A l’appui de leur action, ils réclamaient des conditions de détention plus humaines et surtout l’arrêt de l’occupation de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza.

Un Palestinien détenu en Israël

Selon Issa Karake, qui dirige l’association des prisonniers palestiniens, environ 3500 détenus ont mis fin, jeudi 2 septembre 2004, à leur grève de la faim, les autres devant les imiter d’ici la fin de la journée. "C’est fini aujourd’hui", a-t-il déclaré, affirmant qu’Israël avait notamment accepté de ne plus procéder à des fouilles très poussées sur les prisonniers, de les autoriser à s’entretenir au téléphone avec leur famille et de retirer les cloisons de verre les séparant de leurs visiteurs.

Le ministre palestinien des Affaires pénitenciaires Hicham Abdel Razek prévoyait de donner une conférence de presse sur la levée de ce mouvement dans les prisons israéliennes.

Associated Press

Un détenu palestinien lit le Coran dans une cellule de la prison Ofek, à Raanana, le 30 juin 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source