retour article original

mardi 28 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (9ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
AP, 3 septembre 2004

Proche Orient : Le Parlement libanais amende la constitution pour étendre le mandat du président Lahoud


Vue de Beyrouth

BEYROUTH (AP) - Le Parlement libanais a amendé, vendredi 3 septembre 2004, la constitution pour prolonger le mandat du président pro-syrien Emile Lahoud, malgré les appels des Nations Unies à la tenue d’une élection présidentielle.

96 des 125 députés qui assistaient à la séance ont levé la main pour soutenir l’amendement, tandis que 29 ont voté contre.

Liban


Ce résultat, assuré après que les partisans d’Emile Lahoud eurent réuni plus des deux-tiers des voix nécessaires, était attendu, la Syrie, principal pouvoir d’influence au Liban, ayant largement soutenu la tentative du président pour prolonger son mandat de six ans, qui devait normalement expirer le 24 novembre 2004.

Emile Lahoud

La veille au soir, le Conseil de sécurité de l’ONU avait adopté de justesse une résolution présentée par la France et les Etats-Unis destinée à faire pression sur le Liban afin d’empêcher cette réforme de la constitution. La résolution, appelait en outre à un retrait immédiat de toutes les forces étrangères du pays, allusion indirecte à la présence de l’armée syrienne dans le pays.

Associated Press

Le Conseil de sécurité de l’ONU

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source