retour article original

samedi 25 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption aux Etats-Unis
sputniknews, 17 novembre 2016

Corruption : Hôtels de luxe, services d’escorte et autres exigences d’un attaché naval US


Glenn Defense Marine Asia

Un ex-attaché naval américain aux Philippines est reconnu coupable d’avoir utilisé son poste pour faciliter le contrôle diplomatique d’une entreprise malaisienne. À titre de rémunération pour ses démarches, le fonctionnaire profitait de voyages de luxe gratuits ainsi que de services d’escorte.


Etats-Unis

Le capitane retraité de la marine américaine Michael Brooks a été reconnu coupable de corruption pour faciliter le passage des contrôles trimestriels des navires appartenant à l’entreprise de Leonard Francis « Glenn Defense Marine Asia ». Grâce à l’appui de M. Brooks, les navires de Leonard Francis (aussi connu sous le nom de « Gros Léonard ») entraient dans des ports des Philippines sans rencontrer le moindre obstacle, selon Navy Times (1).

En outre, M. Brooks aidait également l’entrepreneur malaisien à valider ses documents au sein du ministère américain de la Défense. Ainsi, il lui fournissait des informations classifiées concernant les horaires des navires de la marine américaine ainsi que les états financier des concurrents de son entreprise.

Des médias ont qualifié cette affaire, associée au nom de Leonard Francis, de plus grand scandale de l’histoire de la marine américaine. Selon les enquêteurs, lors de son activité illégale, Leonard Francis a payé des pots-de-vin pour un montant total de 500000 dollars américains. En outre, « Gros Léonard » payait le séjour dans les hôtels de luxe d’une vingtaine de fonctionnaires américains, leur achetait des cadeaux chers et payait les services d’escorte.

Tous les événements se déroulaient entre les années 2007 et 2013. À l’époque, les accusés vendaient des informations classées et surfacturaient. Un employé du service d’enquêtes criminelles au sein de la marine américaine vendait même des informations secrètes sur les enquêtes concernant l’entreprise de M. Francis. Grâce à la marine américaine, Gros Léonard a gagné illégalement 35 millions de dollars.

sputniknews

Leonard Glenn Francis

Note :

(1) https://www.navytimes.com/articles/ex-naval-attache-admits-securing-clearances-for-bribes

Liens liés a l'article.sputniknews

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source