retour article original

jeudi 20 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
Bocage, 16 février 2017

Le lobby juif : Ursula Haverbeck toujours persécutée en Allemagne


La "criminelle de la pensée" Ursula Haverbeck au tribunal de Detmold

Dans notre message du 17 décembre 2016, nous avions annoncé que le procès de la révisionniste Ursula Haverbeck, la "Grande Dame allemande", âgée de 88 ans, prévu pour le 16 décembre, était reporté à 2017. En fait, ce procès aura lieu vendredi 17 février, à nouveau devant le Tribunal cantonal de Detmold car, rappelons-le : à l’issue de son premier passage devant ce même tribunal qui venait de la condamner à 8 mois de prison ferme, la "retraitée incorrigible" avait osé distribuer dans la salle même d’audience, à tous les journalistes présents, un texte de plusieurs pages intitulé "Mes réponses devant le tribunal cantonal de Detmold", ainsi qu’un fascicule portant ce titre : "Seule la vérité vous rendra libre". Elle avait également déposé ces documents sur la table du juge et sur celle du procureur...


Allemagne

Annonçant, mardi 14 février 2017, cette audience de vendredi 17, le site allemand BNR, sous le titre "Des condamnations en vain" (1), déplorait amèrement le fait qu’Ursula Haverbeck soit toujours en liberté, alors qu’elle a récolté au total 4 ans et onze mois de prison. On se souvient qu’elle a, en effet, été condamnée par les tribunaux de Hambourg, de Detmold, d’Oeynhausen et de Verden mais, à chaque fois, elle a fait appel et les dates d’appel n’ont encore jamais été fixées... Et vendredi 17 février, se lamente le site en question, cette "femme qui incite à la haine raciale" quittera à nouveau le tribunal librement...

Bocage

La "criminelle de la pensée" Ursula Haverbeck au tribunal de Detmold

Note :

(1) https://www.bnr.de/artikel/aktuelle-meldungen/verurteilungen-ohne-folgen

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source