retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (10ème partie) : Septembre 2004
ATS, 12 septembre 2004

Irak : Direction palestinienne et Jihad appellent à libérer les otages


GAZA - La direction palestinienne ainsi que le Jihad islamique, un groupe résistant palestinien, ont appelé à la libération des deux Italiennes et des deux journalistes français enlevés en Irak. Pour eux, ces enlèvements ne peuvent aider le peuple irakien.


« Nous appelons à la libération de tous les civils enlevés en Irak notamment des deux journalistes français et de deux ressortissantes italiennes », a déclaré la direction palestinienne dans un communiqué publié par l’agence Wafa. La direction palestinienne regroupe le comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) présidée par Yasser Arafat ainsi que des organisations islamiques et nationalistes.

Un responsable du Jihad islamique, Khaled al-Batsh, a pour sa part appelé l’organisation du Jihad islamique en Irak, qui a revendiqué l’enlèvement des deux Italiennes, à les libérer « ainsi que tous les autres Occidentaux et Arabes ». Il a aussi pressé l’Italie de « retirer ses troupes d’Irak ».

Au début du mois, un communiqué des Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, un groupe armé lié au Fatah, avait appelé à la libération des deux journalistes français, Christian Chesnot et de Georges Malbrunot. Yasser Arafat et les principaux mouvements palestiniens, dont les islamistes du Hamas et du Jihad islamique, ont également plaidé à plusieurs reprises en faveur de la libération des deux journalistes.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source