retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (9ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
AFP, 21 septembre 2004

Proche Orient : Les Palestiniens veulent que leurs choix soient respectés


Un véhicule militaire israélien près de Gaza, le 14 septembre 2004. L’organisation par Israël du retrait de la bande de Gaza est dans une phase avancée et l’armée n’attend plus que l’ordre des autorités pour y procéder, selon le chef de l’armée israélienne

Un haut responsable palestinien a affirmé, mardi 21 septembre 2004, que la direction palestinienne, durement critiquée par le président américain George Bush à l’ONU, était démocratiquement élue et que les choix du peuple palestinien devaient être respectés.

Abdulrahman Yousef devant son champ dévasté par l’occupant, à Al-Zawiyah, le 9 juillet 2004


"Le peuple palestinien a choisi sa direction à travers des élections libres et démocratique et tout le monde doit respecter le choix démocratique du peuple palestinien", a déclaré à l’AFP le ministre palestinien chargé des Négociations Saëb Erakat.

Saeb Erakat

Dans un discours devant l’Assemblée générale de l’ONU, M. Bush, faisant allusion au président de l’Autorité palestinienne Yasser Arafat sans le citer, a exhorté les dirigeants mondiaux à "arrêter tout traitement de faveur et tout soutien pour tout dirigeant palestinien qui ne sert pas son peuple et trahit sa cause". "Ceux qui devront diriger un Etat palestinien indépendant devraient adopter des méthodes pacifiques pour obtenir satisfaction de leurs droits et créer les institutions réformées d’une démocratie stable", a dit le président américain.

George Walker Bush

M. Bush a en outre appelé Israël à geler les implantations juives et démanteler les points de colonisation non autorisés dans les territoires occupés. "Israël doit imposer un gel des implantations, démanteler les avant-postes non autorisés et mettre fin aux humiliations quotidiennes des Palestiniens, ainsi qu’éviter toute action qui ferait pression sur les négociations finales", a souligné M. Bush.

Abdulrahman Yousef devant son champ dévasté par l’occupant, à Al-Zawiyah, le 9 juillet 2004

M. Erakat a estimé que M. Bush doit exercer de réelles pressions contre Israël et à ne pas se contenter de paroles. "Le président Bush doit contraindre Israël à cesser la colonisation et la construction de murs car les simples appels tombent sur de sourdes oreilles en Israël dont le gouvernement poursuit une politique d’expansion colonialiste et d’annexion", a-t-il dit. Il a invité le président Bush a "imposer des mécanismes et un calendrier", pour l’application de la Feuille de route, le plan de paix international resté lettre morte depuis son lancement en juin 2003.

Manifestation contre le mur israélien, à Al Zawiya, le 9 juin 2004

Nabil Abou Roudeina, principal conseiller de M. Arafat, a également rejeté les critiques de M. Bush à l’encontre des dirigeants palestiniens. "La direction palestinienne est une direction élue et le dernier mot revient au peuple palestinien. Les déclarations du président Bush auraient dû être dirigées contre l’occupation israélienne et la nécessité d’y mettre fin pour faire avancer le processus de paix et appliquer la Feuille de route", a dit M. Abou Roudeina à l’AFP. "L’occupation israélienne est à l’origine de tous les problèmes et nous exhortons l’administartion américaine à faire cesser les crimes israéliens commis quotidiennement et à oeuvrer pour l’application de la Feuille de route", a-t-il ajouté.

Yasser Arafat

La Feuille de route, élaborée par le quartette international (Etats-Unis, Union européenne, Russie, et ONU) prévoit la création d’un Etat palestinien en Cisjordanie et dans la bande de Gaza d’ici 2005. Le Premier ministre israélien Ariel Sharon, qui affiche sa volonté de renforcer les blocs des colonies en Cisjordanie après le retrait prévu de la bande de Gaza, ne cache pas son hostilité à l’application de ce plan.

Agence France Presse

Un véhicule militaire israélien près de Gaza, le 14 septembre 2004. L’organisation par Israël du retrait de la bande de Gaza est dans une phase avancée et l’armée n’attend plus que l’ordre des autorités pour y procéder, selon le chef de l’armée israélienne

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source