retour article original

mercredi 22 février 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Italie L’affaire Parmalat
15 janvier 2004

Affaire Parmalat : l’UBS visée par une enquête

© SDA-ATS News Service


Immeuble de l’UBS à Genève

ROME - La justice italienne a ordonné de nouvelles vérifications contre sept grandes banques étrangères dans le cadre de l’enquête sur le scandale Parmalat. L’UBS figure parmi les établissements visés par cette enquête, selon l’agence italienne Ansa.

Les contrôles sont menés par les hommes de la Garde des finances de Bologne, précise l’agence, qui cite des sources proches de l’enquête. Les autres établissements en cause sont la banque espagnole Santander, la Deutsche Bank, la néerlandaise Abn Amro et les établissements américains Bank of America, JP Morgan et Citigroup, premier groupe bancaire mondial.

Immeubles de la Deutche Bank


"Nous ferons des vérifications sur les représentants de ceux des instituts bancaires qui ont eu des rapports très étroits avec le groupe", ont déclaré les enquêteurs à l’Ansa. Jusqu’ici, aucun banquier, étranger ou italien, n’a été impliqué dans l’enquête qui porte sur un trou évalué à au moins dix milliards d’euros.

Les enquêteurs ont travaillé jusqu’à présent principalement sur la base de dépositions qui restent à recouper dans le but d’établir les responsabilités mais aussi de retrouver le plus d’argent possible pour éponger les dettes.

"Inutile de créer des attentes", ont-il ajouté à propos du trésor présumé de la famille Tanzi, fondatrice et propriétaire du groupe insolvable. "Notre intention est de sauver ce qui peut l’être, de retrouver le plus d’argent possible. Pour le moment, il n’y a aucune trace d’un gros butin. En revanche de mini-trésors, si", ont-ils ajouté.

L’UBS avait confirmé la semaine passée avoir acheté en juillet 2003 à Parmalat des obligations d’une valeur de 420 millions d’euros (655 millions de francs).

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source