retour article original

samedi 27 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (10ème partie) : Septembre 2004
AP, 25 septembre 2004

Irak : La justice irakienne abandonne les poursuites contre Ahmed Chalabi


BAGDAD (AP) - Un juge irakien a rejeté les accusations de contrefaçon faites à l’encontre d’une figure politique irakienne, Ahmed Chalabi, jadis pressenti comme le mieux placé pour endosser le rôle de Premier ministre de l’Irak, ont annoncé, vendredi 24 septembre 2004, les autorités irakiennes.


Les poursuites contre Ahmed Chalabi, riche exilé irakien, ont été abandonnées "par manque de preuve", a affirmé Zuhair al-Maliky, juge d’instruction en chef en Irak, tout en précisant à l’Associated Press que les accusations pouvaient être reconsidérées si des preuves étaient découvertes. "Je suis certain qu’ils ne trouveront aucune preuve contre Chalabi parce que depuis le début il n’y a pas de preuve", a assuré Haiydar al-Moussaoui, un avocat de Chalabi. Les poursuites contre lui reposaient sur la découverte à son domicile, à la suite d’un raid mené par les Etats-Unis et les forces irakiennes en mai, de dinars contrefaits. Le juge avait alors publié un mandat de perquisition du domicile de Chalabi pour contrefaçon de vieux dinars retirés de la circulation.

Ahmed Chalabi avait longtemps été le préféré des conservateurs de l’administration Bush. Après la chute de Saddam Hussein il avait été membre du Conseil national irakien, organe par la suite dissout pour laisser la place au gouvernement intérimaire. Avec ces poursuites judiciaires contre lui, il avait été laissé de côté et exclu du gouvernement en construction.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source