retour article original

lundi 27 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (5ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AFP, 30 septembre 2004

Haïti : Au moins un policier abattu à Port-au-Prince par des manifestants


Des policiers haïtiens à Port-au-Prince, le 11 septembre 2004

Au moins un policier a été tué, jeudi 30 septembre 2004, à Port-au-Prince, et deux policiers sont portés disparus, après des incidents enregistrés dans le centre de la capitale, a-t-on annoncé de source policière. Un policier grièvement blessé est actuellement soigné dans un hôpital, a-t-on ajouté de même source.

Haïti


Les corps de deux policiers, blessés lors des échanges de tirs entre une patrouille de la police et des manifestants qui réclamaient le retour en Haïti de l’ancien président Jean Bertrand Aristide, ont été emportés par des manifestants, a affirmé à un correspondant de l’AFP le commissaire Renaud Etienne. Ces policiers sont probablement morts, a estimé M. Etienne.

Des membres du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 30 septembre 2004

Selon l’officier de police, responsable du commissariat de Port-au-Prince, des patrouilles de la police ont été attaquées par des manifestants armés et des commissariats ont essuyé des tirs et des jets de pierres. Plusieurs personnes ont été interpellées, a également indiqué M. Etienne.

Des membres du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 30 septembre 2004

Des partisans de l’ancien président Jean Bertrand Aristide avaient annoncé vouloir organiser une manifestation, jeudi 30 septembre 2004, dans la capitale, à l’occasion du 13e anniversaire du coup d’Etat militaire qui l’avait renversé en 1991. Des barricades de pneus enflammés ont été érigées sur plusieurs artères de la capitale, où des tirs sporadiques ont été entendus, créant un vent de panique parmi la population. Des étals de marchandises ont été incendiés et des petits commerçants qui occupent les trottoirs de la capitale ont été blessés par balle, ont rapporté des témoins.

Un membre du Aristide’s fans club exhibe le portrait de son idole, à Port-au-Prince, le 30 septembre 2004

D’importantes mesures de sécurité ont été prises pour protéger les alentours du Palais national, siège de la présidence haïtienne. Des soldats de la Mission de stabilisation de l’ONU (Minustah) ont été déployés autour du bâtiment, appuyés par des membres de la police haïtienne.

En entendant des coups de feu, des Haïtiens se mettent à couvert, tandis que des policiers prennent position près du Palais national, à Port-au-Prince, le 30 septembre 2004

Sous la pression d’une insurrection armée et de la communauté internationale, Jean Bertrand Aristide a quitté le pouvoir le 29 février 2004 et vit aujourd’hui en exil en Afrique du Sud.

Agence France Presse

Des ex-insurgés à Gonaives, le 29 septembre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source