retour article original

vendredi 28 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (11ème partie) : Octobre 2004
AFP, 3 octobre 2004

Irak : L’Iran annonce sa participation à la conférence internationale du Caire


L’Iran participera à la conférence internationale sur l’Irak en Egypte fin novembre, a annoncé, dimanche 3 octobre 2004, le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Hamid Reza Assefi.


"Sur le principe, prendre part à la conférence ne nous pose pas de problème", a déclaré M. Assefi devant la presse. "Les détails de notre participation seront annoncés ultérieurement", a-t-il ajouté, faisant référence notamment au niveau de la représentation iranienne. "L’Iran salue toutes les initiatives qui favorisent la stabilité en Irak", voisin de la République islamique, a-t-il ajouté.

Le ministre des Affaires étrangères égyptien, Ahmad Aboul Gheith, a annoncé, samedi 2 octobre 2004, que la conférence était "prévue pour la dernière semaine de novembre" en Egypte. "Des consultations sont en cours entre les parties qui doivent participer à cette conférence -les pays voisins de l’Irak, le G-8, la Ligue arabe, l’Organisation de la conférence islamique- pour préparer l’ordre du jour et la déclaration qui pourrait en sortir", a déclaré M. Aboul Gheith.

La conférence a été proposée par les Etats-Unis, ennemi déclaré de la République islamique. Pour Washington, il s’agit de conforter le processus de transition politique en Irak, dans la perspective des élections prévues en janvier 2005, sérieusement menacées par la persistance de la violence. Washington et le gouvernement intérimaire irakien espèrent que cette réunion permettra d’associer les voisins de l’Irak à la stabilisation du pays. Le secrétaire d’Etat américain, Colin Powell, a déclaré, le 29 septembre 2004, ne pas avoir d’objection à la présence à la table des discussions de l’Iran. Il a fait valoir que Washington et Téhéran travaillaient déjà ensemble au sein du groupe des pays voisins de l’Afghanistan.

Les Etats-Unis ont accusé à maintes reprises l’Iran de se servir contre eux du terrain irakien en oeuvrant à la déstabilisation, voire en armant la rébellion. L’Iran se défend constamment de ces accusations en assurant que la sécurité de son voisin est aussi dans son intérêt. Iran et Irak viennent de rétablir des relations diplomatiques pleines et entières 24 ans après le déclenchement de la guerre, déclenchée par Saddam Hussein, qui les a opposés pendant huit ans.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source