retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (11ème partie) : Octobre 2004
AFP, 4 octobre 2004

Irak : Libération des otages indonésiennes


Un soldat américain a été blessé dans l’explosion d’une voiture piégée, lundi 4 octobre 2004, au passage d’un convoi militaire, dans la ville de Mossoul, dans le nord de l’Irak, selon l’armée américaine.


"A 16h00, une voiture piégée a explosé près d’un convoi militaire. Un soldat a été blessé et évacué vers un hôpital militaire", a indiqué une porte-parole militaire. Les troupes américaines ont bouclé la rue Baas, où l’attaque a eu lieu, alors que des hélicoptères survolaient le secteur, selon un correspondant de l’AFP.

D’autres attaques ont déjà visé les forces américaines dans cette rue du centre de Mossoul. Auparavant, trois Irakiens, dont un enfant, ont été tués et 11 blessés dans l’explosion d’une autre voiture piégée à Mossoul, selon une source hospitalière.

Confirmation de l’assassinat de l’otage italo-irakien

Le ministère italien des Affaires étrangères a confirmé lundi l’exécution en Irak de l’entrepreneur irakien Ayad Anouar Wali, installé depuis plus de 20 ans en Italie, a annoncé le frère de la victime. "La nouvelle du meurtre de mon frère m’a été fournie par un fonctionnaire de la Farnesina", le ministère italien des Affaires étrangères, a déclaré Emad Wali à l’agence de presse italienne Ansa.

Un peu plus tôt dans la journée à Bagdad, un groupe islamiste a affirmé avoir arrêté et exécuté en Irak deux "espions turc et irako-italien", dans une vidéo reçue par l’AFP et dans laquelle les deux personnes avouent travailler avec les "services de renseignement israélien, iranien et turc".

Ayad Anouar Walien était un entrepreneur installé à Côme, dans le nord de l’Italie, depuis 1980. Il était parti, fin août, à Bagdad, pour faire la promotion de son entreprise, Walli Italian Design, et il a été enlevé le 31 août 2004.

Deux soldats américains tués à Bagdad

Deux soldats américains ont été tués, dimanche 3 octobre, par des tirs d’armes légères, à Bagdad, a annoncé, lundi 4 octobre, l’armée américaine dans un communiqué. "Deux soldats de la Task Force Baghdad ont été tués par des tirs d’armes légères", a indiqué le communiqué, ajoutant que l’incident a eu lieu, dimanche 3 octobre 2004 après-midi, à un barrage routier, dans la capitale irakienne.

Selon des chiffres du Pentagone, ces derniers décès portent à 1051 le nombre de soldats américains morts en Irak depuis l’invasion du pays en mars 2003.

Libération des deux otages indonésiennes

Deux Indonésiennes prises en otage en Irak par un groupe armé ont été libérées et remises, lundi 4 octobre 2004, à l’ambassade des Emirats arabes unis, à Bagdad, a annoncé la chaîne de télévision émiratie Abu Dhabi TV. "L’ambassade des Emirats arabes unis à Bagdad s’est vue remettre les deux otages indonésiennes, libérées par le groupe qui les avait enlevées auparavant", a précisé la chaîne, ajoutant que les deux femmes "seront remises au Comité international de la Croix-rouge (CICR)" à Bagdad. La chaîne a diffusé des images deux ex-otages filmées dans l’ambassade des Emirats, en présence du chargé d’affaires émirati, Ali Al-Kaâbi, a indiqué à l’AFP le rédacteur en chef d’Abu Dhabi TV, Mohamed Al-Aïchi.

Les deux Indonésiennes, identifiées comme étant Istiqomah binti Misnad et Novitasari binti Sugito, ont été enlevées en compagnie de huit autres personnes travaillant pour une entreprise d’électronique britannique, par "l’Armée islamique en Irak", selon une vidéo diffusée, samedi 2 octobre 2004, par la télévision qatariote Al-Jazira.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source