retour article original

jeudi 17 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (5ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AFP, 6 octobre 2004

Haïti : Au moins trois morts, mardi 5 octobre 2004, à Port-au-Prince, dont un ancien militaire


Des véhicules incendiés par les membres du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 4 octobre 2004

Un ancien militaire a été décapité, mardi 5 octobre, dans le quartier du Bel-Air, à Port-au-Prince, a annoncé une station de radio haïtienne, et deux autres personnes ont été tuées dans des incidents séparés enregistrés, mardi 5 octobre 2004, dans la capitale haïtienne, ont rapporté des témoins.

Haïti


Le meurtre de l’ancien militaire a été revendiqué par des partisans de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide qui ont demandé à la police de se ranger dans le camp de la population, selon la radio Antilles internationale. "Nous voulons lancer un message aux anciens militaires pour dire que nous n’accepterons pas leur retour sur la scène", ont déclaré des jeunes manifestants se réclamant de Lavalas, le parti de l’ex-président Aristide.

Des membres du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 4 octobre 2004

Selon des témoins, deux personnes ont par ailleurs été tuées dans des incidents enregistrés dans d’autres quartiers de la capitale. Des tirs sporadiques ont été entendus aux abords des quartiers populaires de la capitale. Les activités commerciales, qui avaient repris timidement, mardi 5 octobre 2004 au matin, ont été à nouveau perturbées.

Les "exploits" du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 4 octobre 2004

Depuis le début des incidents qui affectent la capitale haïtienne, le 30 septembre 2004, au moins une vingtaine de personnes ont été tuées à Port-au-Prince, ont confirmé des sources officielles.

Un "exploit" du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 4 octobre 2004

Le président intérimaire, Boniface Alexandre, a déploré, lundi 4 octobre 2004, "la mort atroce" de dix policiers. Les corps de trois d’entre eux ont été mutilés par des manifestants se réclamant du parti Lavalas. Dix civils ont été également tués dans les violences qui secouent la capitale haïtienne.

Le Premier ministre, Gérard Latortue, a annoncé, mardi 5 octobre 2004, que des mesures de sécurité seront adoptées sous peu par les autorités policières afin de venir à bout de la violence.

Agence France Presse

Gérard Latortue

Des membres du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 4 octobre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source