retour article original

samedi 24 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Costa Rica
AFP, 9 octobre 2004

Corruption : Mandat d’arrêt international contre Miguel Angel Rodriguez


Paysage du Costa Rica

Un mandat d’arrêt international contre le secrétaire général démissionnaire de l’OEA (Organisation des Etats américains) et ancien président du Costa Rica, Miguel Angel Rodriguez, accusé de corruption, a été lancé vendredi par la justice costaricienne, a-t-on appris de source judiciaire.

Costa Rica


Le mandat d’arrêt prend effet le 16 octobre 2004, 24 heures après que la démission de M. Rodriguez ne devienne effective, a indiqué le procureur général Francisco Dall’Anesse. M. Dall’Anesse a précisé que le mandat d’arrêt avait été remis à 18h00 à l’ambassade des Etats-Unis à San Jose.

Vue de San Jose

M. Rodriguez a annoncé, vendredi 8 octobre, dans une lettre au Conseil permanent de l’OEA, qu’il renonçait à son poste de secrétaire général, qu’il n’occupait que depuis la fin septembre, à partir du 15 octobre 2004. L’ancien président du Costa Rica est accusé par un ex-dirigeant de l’Institut costaricien d’électricité (ICE), José Antonio Lobo d’avoir réclamé 60 % d’une "prime" de 2,4 millions de dollars versée par le groupe français Alcatel pour obtenir un contrat d’installation de 400000 lignes de téléphonie cellulaire en 2001.

Agence France Presse

Miguel Angel Rodriguez

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source