retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (5ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AP, 11 octobre 2004

Haïti : Deux soldats de l’ONU blessés


Deux Haïtiens dans leur maison dévastée par les intempéries, à Gonaives, le 6 octobre 2004

GONAIVES, Haïti (AP) - Deux soldats de maintien de la paix de l’ONU ont été blessés en Haïti, lors d’une fusillade qui a opposé des rescapés de la tempête tropicale à des partisans de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, ont indiqué les autorités, dimanche 10 octobre 2004.

Haïti


Des employés de Médecins du Monde ont également été attaqués, samedi 9 octobre 2004 au soir, dans la ville des Gonaïves, ravagée par le passage du cyclone, et l’organisation française a indiqué qu’elle évacuait ses sept employés jusqu’à ce que la sécurité soit rétablie dans les villes de la côte nord.

Le cadre de vie d’une famille haïtienne, à Gonaives, le 6 octobre 2004

Un soldat argentin a été touché au bras, dans la ville des Gonaïves, samedi 9 octobre 2004 au soir. Des manifestants exprimaient leur mécontentement aux quelques membres du gouvernement venus assister à une cérémonie religieuse en mémoire des victimes des inondations de la tempête Jeanne, les accusant de ne pas faire assez pour les aider.

Un soldat brésilien, à Port-au-Prince, le 28 juin 2004

Par ailleurs, de violents échanges de tirs avaient secoué la capitale, Port-au-Prince, samedi 9 octobre, alors que 150 soldats brésiliens, utilisant des véhicules blindés, patrouillaient dans le bidonville Bel Air où de jeunes hommes armés demandaient le retour de Jean-Baptiste Aristide, ancien président, chassé du pouvoir en février 2004. Un soldat brésilien a été blessé au pied. C’est la première fois en quatre mois de présence que des casques bleus sont blessés en Haïti.

Un cadavre décapité, dans une rue de Port-au-Prince, le 6 octobre 2004

Le secrétariat d’Etat américain a conseillé aux Américains de ne pas se rendre en Haïti sauf en cas d’urgence, évoquant de "sérieux risques".

Associated Press

A l’arrière plan, un cadavre décapité, dans une rue de Port-au-Prince, le 7 octobre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source