retour article original

lundi 21 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (1ère partie) : Du 18 février 2004 au 24 décembre (...)
AFP, 11 octobre 2004

Côte d’Ivoire : Les politiques des ex-rebelles n’iront pas à Yamoussoukro


ABIDJAN (AFP) - Les responsables politiques des Forces Nouvelles (FN, ex-rebelles) ne se rendront pas, lundi 11 octobre, à la réunion de Yamoussoukro, sur le lancement, le 15 octobre 2004, du processus de désarmement en Côte d’Ivoire, a indiqué à l’AFP le porte-parole de ce mouvement Sidiki Konaté.


"C’est une réunion entre militaires. Nous voulons l’application de l’accord d’Accra qui prévoit le vote des réformes puis le désarmement et ensuite les élections", a ajouté M. Konaté, soulignant que la délégation militaire FN était "sur place" à Yamoussoukro. "Cette réunion est de la récupération politicienne pour nous entraîner dans le désarmement. Il faut que les lois sur les réformes soient d’abord votées avant le désarmement", a affirmé M. Konaté joint par téléphone à Bouaké, le fief des FN dans le centre de la Côte d’Ivoire, depuis Abidjan. "C’est notre position. Elle est valable aujourd’hui et demain. Les lois d’abord, le désarmement ensuite et les élections enfin", a-t-il précisé.

Les protagonistes de la crise en Côte d’Ivoire devaient se réunir, lundi 11 octobre, dans la capitale politique du pays, pour entériner le lancement, le 15 octobre, du processus de désarmement, approuvé la semaine dernière par les branches militaires des loyalistes et des ex-rebelles. Cette réunion, prévue en fin de matinée, n’avait toujours pas commencé en début d’après-midi, selon l’AFP sur place. "Il ne faut pas qu’on se focalise sur le 15 (octobre 2004), mais sur le processus qui contient des étapes. On ne doit pas se fixer sur des dates. Que M. Gbagbo (le président ivoirien) dise à ses députés de voter les lois. Le blocage vient de lui et de son camp", a poursuivi M. Konaté.

L’accord d’Accra prévoit l’adoption de réformes et précise que le début du désarmement des groupes militaires doit commencer "au plus tard le 15 octobre", sans le lier explicitement à l’adoption des réformes. Sur une dizaine de lois concernant les réformes, les députés n’en n’ont adopté que deux. Des élections générales sont prévues en octobre 2005.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source