retour article original

mercredi 23 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 11 octobre 2004

Algérie : Le terrorisme, le crime organisé et l’immigration clandestine au menu de la visite de Dominique de Villepin


Vue de Constantine

ALGER (AP) - Le ministre français de l’Intérieur, Dominique de Villepin, est arrivé, lundi 11 octobre 2004 après-midi, à Alger, pour une visite de travail de deux jours, consacrée notamment à la lutte contre le terrorisme.

Au cours de ce déplacement, il devait exposer à ses interlocuteurs les lignes de son plan de lutte contre les groupes armés et leur financement.

Algérie


A son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediene, Dominique de Villepin a déclaré que cette visite lui permettrait de "faire le point avec les responsables algériens sur les relations, si importantes pour nos deux pays, dans le domaine de la sécurité".

Dominique de Villepin

"Nous avons en commun d’être engagés dans la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et l’immigration clandestine et nous allons avancer sur la voie de la coopération technique et opérationnelle renforcée à l’occasion de cette visite", a-t-il affirmé. "Nous allons continuer d’avancer dans ce partenariat stratégique décidé par les présidents Bouteflika et Chirac lors de leurs différentes rencontres en France et en Algérie, notamment celles qui ont eu lieu cette année", a-t-il ajouté. Sur les moyens à mettre en oeuvre pour concrétiser la coopération en matière sécuritaire, Dominique de Villepin a souligné que cela ferait l’objet de ses entretiens avec les responsables algériens.

Vue d’Alger

Son homologue algérien, Noureddine Yazid Zerhouni, a souligné que cette visite s’inscrit dans le cadre du "grand projet d’amitié" que les deux pays "essaient de construire ensemble". "Il s’agit pour nous de construire cette amitié et de consolider les réseaux de confiance qui commencent à se développer entre les deux pays", a-t-il précisé.

Dominique de Villepin en compagnie de Noureddine Yazid Zerhouni

Noureddine Yazid Zerhouni, exprimant son "plaisir" d’accueillir son homologue, un "ami de l’Algérie", a ajouté que les deux parties chercheraient à privilégier lors de cette visite "l’intérêt mutuel et d’éviter tout ce qui peut les gêner".

Abdelaziz Bouteflika

Dominique de Villepin devait également être reçu par le président Abdelaziz Bouteflika et le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia. Il devait ensuite se rendre, mardi 12 octobre 2004, à Constantine, pour rencontrer les autorités locales et effectuer une visite à la mosquée Émir-Abdelkader.

Ahmed Ouyahia

Cette visite, en grande partie consacrée à la lutte contre le terrorisme, coïncide avec la tenue en Algérie de la seconde conférence intergouvernementale d’experts de haut niveau de l’Union africaine sur ce même dossier, qui entame ses travaux mercredi 13 octobre 2004. Au cours de cette réunion devait être annoncée l’ouverture à Alger d’un centre africain de lutte antiterroriste, dont la mission est de priver les groupes armés de leurs sources de financement, prévenir les attentats et avertir les pays du continent africain sur d’éventuels actes de terrorisme en préparation.

Associated Press

L’attentat de Casablanca, le 16 mai 2003

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source