retour article original

mardi 27 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (9ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
ATS, 13 octobre 2004

Proche Orient : L’armée israélienne reconnaît son tort dans l’affaire des ambulances de l’ONU


Un policier palestinien près de la carcasse d’une voiture qui a explosé, à Gaza, sur le trajet d’un convoi transportant Moussa Arafat, le chef des services de renseignement militaire palestiniens pour la bande de Gaza, le 12 octobre 2004. Le convoi a accéléré après la détonation, et selon des médecins, personne n’a été conduit à l’hôpital depuis l’explosion

JERUSALEM - L’armée israélienne a reconnu qu’elle avait eu tort d’accuser une agence de l’ONU d’avoir laissé des Palestiniens utiliser ses ambulances pour transporter des armes dans la bande de Gaza.

Cette affaire avait créé une polémique entre Israël et l’ONU.

Un aperçu des dévastations perpétrées par l’occupant à Jabalya, le 12 octobre 2004


Dans un communiqué diffusé mardi 12 octobre 2004 au soir, l’armée israélienne, contrairement à ce qu’elle avait affirmé auparavant, a admis qu’elle n’était pas certaine que l’objet placé dans une ambulance de l’ONU était une roquette. Elle ajoute que ses accusations avaient été « lancées dans la précipitation ».

Un aperçu des dévastations perpétrées par l’occupant à Jabalya, le 12 octobre 2004

L’affaire avait débuté par la diffusion, par l’armée israélienne, d’un film vidéo pris par un drone où l’on voit une ambulance de l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa). Selon la version officielle israélienne, les images montrent un Palestinien en train de jeter une roquette dans le véhicule. Ce film a été diffusé quelques jours après le début de l’offensive israélienne dans le nord de la bande de Gaza. « Après un examen complet de la bande vidéo, la nature de l’objet placé dans le véhicule ne peut être déterminée avec précision. Aussi l’affirmation, selon laquelle l’objet chargé était une roquette Qassam, était trop équivoque et a été faite dans la précipitation », indique le communiqué.

Image de la vidéo montrant une ambulance de l’ONU, le 2 octobre 2004

Cet incident avait donné lieu à une polémique entre Israël et l’Unrwa. Le chef de l’agence onusienne, Peter Hansen, avait déclaré que ce film ne montrait rien d’autre que du personnel médical jetant un brancard vide dans l’ambulance. Il avait exigé « des excuses » d’Israël dans une lettre au chef de la diplomatie Sylvan Shalom, qualifiant de « propagande malveillante » les accusations israéliennes, et exigé du gouvernement de « se rétracter publiquement ».

Agence télégraphique suisse

Des enfants près des décombres d’une école des Nations Unies détruite par l’occupant, à Jabalya, le 12 octobre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source