retour article original

jeudi 27 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (5ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AFP, 15 octobre 2004

Haïti : Le patronat appelle à une journée de protestation contre le terrorisme du parti Lavalas


Scène de rue à Port-au-Prince, le 14 octobre 2004

Le patronat haïtien a appelé, jeudi 14 octobre, la nation à protester, vendredi 15 octobre 2004, contre le "terrorisme" du secteur Lavalas (le parti du président déchu Jean-Bertrand Aristide) en s’abstenant de toute activité durant la journée à Port-au-Prince.

Haïti


Dans son communiqué le patronat condamne à nouveau "les pertes en vies humaines et la terreur semée par les bandes armées criminelles et terroristes du secteur Lavalas". "Cette action s’inscrit dans le cadre du plein support du secteur privé des affaires à la réussite du processus de transition démocratique" conclut le communiqué.

Un soldat brésilien de l’ONU, à Port-au-Prince, le 14 octobre 2004

Pour sa part, le Premier ministre, Gérard Latortue, a annoncé qu’il "comprenait" l’attitude du patronat mais n’adhérait pas au mouvement et qu’il serait à son bureau, vendredi 15 octobre 2004 au matin, appelant les fonctionnaires à faire de même.

Gérard Latortue

Les sympathisants du parti Lavalas ont de leur côté annoncé qu’ils manifesteraient, à Port-au-Prince, pour célébrer le dixième anniversaire du retour à Port-au-Prince, le 15 octobre, de Jean-Bertrand Aristide, alors président constitutionnel, après trois ans d’exil à Washington, pour cause de coup d’Etat militaire. Les responsables policiers ont annoncé qu’ils empêcheraient tout désordre, alors que tirs ont encore été entendus, jeudi 14 octobre 2004, en fin de journée, au centre commercial de la capitale, créant des mouvements de panique.

Scène de rue à Port-au-Prince, le 14 octobre 2004

Par ailleurs, la porte-parole de la police, Jessie Coicou, a annoncé l’arrestation, mercredi 13 octobre 2004, à l’aéroport international de Port-au-Prince, d’un citoyen canadien d’origine haïtienne, Lavaud Arnoux, qui transportait la somme de 800000 dollars américains en liquide dans ses bagages. Selon la police qui enquête actuellement sur d’éventuels fonds en provenance de l’étranger pour financer les violences de Lavalas, cette personne a indiqué avoir volé cette somme à l’aéroport de Montréal, où elle avait embarqué.

Des membres du Aristide’s fans club manifestent à Port-au-Prince, le 4 octobre 2004

Enfin, le ministre haïtien de la Justice, Bernard Gousse, a confimé, jeudi 14 octobre, l’arrestation, mercredi 13 octobre 2004, à l’est de la capitale, d’un proche du président déchu, le père Gérard Jean-Juste, estimant qu’il "a à voir" avec les dernières violences lavalassiennes.

Agence France Presse

Scène de rue à Port-au-Prince, le 12 octobre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source