retour article original

lundi 20 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (11ème partie) : Octobre 2004
AP, SDA-ATS News Service,17 octobre 2004

Irak : Violents affrontements à Falloujah


FALLOUJAH, Irak (AP) - De violents affrontements opposaient, dimanche 17 octobre, les forces américaines aux résistants irakiens, dans les environs de Falloujah. Les combats ont éclaté sur l’autoroute à l’est de la ville et dans le sud de Falloujah, encerclée, depuis jeudi 14 octobre 2004, par les forces américaines, ont rapporté des témoins.


Les habitants faisaient état de nouveaux bombardements, aériens et d’artillerie, alors que des explosions retentissaient dans toute la ville. Les frappes aériennes ont commencé tôt dimanche 17 octobre au matin.

On pouvait voir de la fumée s’élever du quartier d’Askari et du secteur de Shuhada, d’où les habitants commençaient à fuir. Un véhicule militaire Humvee était en flammes à la lisière est de la ville.

Dans la nuit, les forces américaines avaient annoncé avoir détruit un barrage tenu par les hommes du Tawhid wal Jihad, le groupe terroriste d’Abou Moussab Al-Zarqawi, que les Américains veulent déloger de la ville. A ce barrage illégal, selon les Américains, les hommes d’Abou Moussab Al-Zarqawi terrorisaient la population locale et interrogeaient et arrêtaient des civils. Le bombardement a fait trois morts, selon l’hôpital de Falloujah.

Par ailleurs, un convoi civil de quatre voitures a été frappé, dimanche 17 octobre 2004, par une bombe, dans le sud de Bassorah, ont fait savoir des responsables des forces britanniques et de la police irakienne. Un homme est grièvement blessé, mais le commandant Charlie Mayo, porte-parole des forces britanniques, n’a pas pu préciser sa nationalité du blessé.

Associated Press

Les soldats sud-coréens vont rester un an de plus

BAGDAD/SÉOUL (ATS) Les soldats sud-coréens vont rester en Irak une année supplémentaire, jusqu’à la fin 2005, rapporte l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. Quelque 2800 soldats sud-coréens ont été déployés dans le Kurdistan irakien. Ils ont entamé leur mission ce mois-ci. Huit-cents autres militaires doivent arriver en novembre. Le gouvernement sud-coréen avait décidé, en février 2004, que les soldats rentreraient chez eux avant la fin de cette année, mais ses projets ont changé, écrit Yonhap, citant un responsable de la défense. "Le déploiement avait été retardé en raison de problèmes liés à la répartition des soldats, et il est nécessaire pour nous de prolonger cette période pour accomplir notre mission correctement", a déclaré ce responsable cité par l’agence. Cette extension du mandat des soldats a été approuvée, jeudi 14 octobre 2004, par les autorités militaires. Le ministère de la défense s’est refusé quant à lui à tout commentaire.

La Corée du Sud est confrontée à des manifestations d’opposition à la guerre et à une hostilité croissante vis-à-vis du déploiement militaire sud-coréen en Irak.

SDA-ATS News Service

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source