retour article original

lundi 26 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (11ème partie) : Octobre 2004
AFP, 19 octobre 2004

Irak : Opération américaine à Dhoulouiya


Deux Irakiens ont été tués et dix autres blessés, mardi 19 octobre 2004, lors d’une opération menée par les troupes américaines soutenues par des forces irakiennes, à Dhoulouiya, à 70 km au nord de Bagdad, a-t-on appris de source hospitalière.


Un porte-parole de l’armée américaine, Robert Powell, a confirmé cette opération, précisant que les soldats américains étaient appuyés par des unités du ministère irakien de l’Intérieur. Selon lui, quelque 18 personnes ont été arrêtées, depuis mardi 19 octobre 2004 au matin, et il n’y pas de combats majeurs dans la ville. Selon le docteur Mohammad Jaafar Mohammad, de l’hôpital de Balad, son établissement a accueilli les corps de deux Irakiens et admis dix blessés évacués de la localité de Dhoulouiya. Selon un officier de police de cette localité, le commandant Mohammad Kazem, de violents combats ont eu lieu en milieu de matinée dans le quartier sud de la localité. Au moins deux échoppes ont été incendiées dans ces accrochages opposant les troupes américaines aux résistants retranchés dans ce secteur, a dit cet officier à l’AFP. Il a précisé que des résistants embusqués dans les vergers environnants ont tiré au mortier contre les forces américano-irakiennes, lors de leur avancée dans la localité par quatre axes. Lors de cette opération, les forces armées se sont déployées dans la rue principale de la localité, et appelé les habitants par haut-parleurs à livrer les personnes recherchées, a-t-il poursuivi. Un membre du conseil local de Dhoulouiya, Talal Kahtane, a indiqué qu’au moins 12 personnes avaient été arrêtées dans cette opération.

Un oléoduc de la région de Baiji au nord de Bagdad en feu

Un oléoduc de la région de Baiji, au nord de Bagdad, était en feu, mardi 19 octobre, a indiqué un porte-parole de l’armée américaine tout en évoquant la possibilité d’un sabotage de cette installation."Des soldats ont découvert l’incendie à 01h56 et des équipes de sapeurs-pompiers de la raffinerie de Baiji ont commencé à lutter contre le feu vers 04h00", a déclaré à l’AFP un porte-parole de la 1ère division d’infanterie américaine, le sergent Robert Powell. Selon lui, l’incendie s’est déclaré à quelques kilomètres au nord de la raffinerie de Baiji et il est possible qu’il soit causé par une bombe. "L’oléoduc a été fermé jusqu’à ce que l’incendie soit maîtrisé et que les réparations soient effectuées", a ajouté le même porte-parole. Le sergent Powell n’était pas en mesure de dire si l’oléoduc alimentait ou non la raffinerie de Baiji qui fournit en produits pétroliers le marché intérieur. Aucune indication n’a été obtenue sur l’incendie auprès du ministère du Pétrole à Bagdad dont le porte-parole était injoignable mardi 19 octobre 2004.

Les installations pétrolières, notamment les oléoducs, font l’objet de sabotages à répétition dans le nord de l’Irak, ce qui perturbe fréquemment les exportations par l’oléoduc reliant la riche région pétrolière de Kirkouk au terminal turc de Ceyhan sur la Méditerranée.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source