retour article original

jeudi 20 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (1ère partie) : Du 18 février 2004 au 24 décembre (...)
AP, 28 octobre 2004

Côte d’Ivoire : Les rebelles décrètent l’état d’urgence dans le nord du pays


BOUAKE, Côte d’Ivoire (AP) - Le chef rebelle, Guillaume Soro, a décrété, jeudi 28 octobre 2004, l’état d’urgence dans le nord de la Côte d’Ivoire, accusant le gouvernement de masser des troupes dans l’ouest du pays et prévenant contre une reprise des combats.


"La guerre n’est pas finie, elle va bientôt reprendre", a déclaré Guillaume Soro, lors d’une conférence de presse, à Bouaké. Il a également instauré un couvre-feu pour les positions tenues par les rebelles dans le nord entre 21h00 et 06h00, appelant les huit ministres rebelles du gouvernement à démissionner.

Le colonel Henri Aussavy, porte-parole du contingent français déployé dans le cadre de l’opération Licorne, a minimisé ces propos. "Nous restons vigilants, comme d’habitude", a-t-il précisé. "Nous sommes confiants et espérons que les combats ne reprendront pas".

Selon Guillaume Soro, le gouvernement, qui n’a pu être joint dans l’immédiat pour commenter ces informations, a déployé des troupes dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, près de Danané, à proximité de la frontière avec la Guinée. Les rebelles contrôlent la moitié nord du pays depuis une tentative de coup d’Etat contre le président Laurent Gbagbo, en septembre 2002.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source