retour article original

mardi 22 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (11ème partie) : Octobre 2004
AFP, 28 octobre 2004

Irak : 100000 civils sont morts à la suite de l’invasion américaine en 2003


Cent mille civils irakiens environ, en majorité des femmes et des enfants, sont morts, pour la plupart de mort violente, à la suite de l’occupation du pays en mars 2003 par l’armée américaine et ses alliés, estiment des spécialistes de santé publique américains dans un article mis en ligne, vendredi 29 octobre 2004, par la revue médicale The Lancet.


Le Dr Les Roberts, de l’hôpital Johns Hopkins, à Baltimore (Etats-Unis), et ses collègues ont comparé la mortalité durant les 14,6 mois précédant l’occupation en mars 2003 et les 17,8 mois suivants. Dans l’ensemble, selon eux, le risque de décès était deux fois et demi plus élevé après l’invasion. Ce risque est toutefois ramené à 1,5 si l’on met à part Falloujah, où sont rapportés deux tiers des décès de morts violentes. Cette augmentation du nombre de décès de 1,5 s’est traduit par un excès de 98000 morts liées au conflit, soulignent les auteurs. "Sur la base d’une estimation prudente, nous évaluons à environ 100000 le nombre de morts en excès constatées depuis l’invasion de l’Irak en 2003. La violence est responsable de l’essentiel de ces morts en excès, et les attaques aériennes des forces de la coalition sont responsables de la plupart des morts violentes", commente le Dr Roberts.

L’enquête a porté sur un total de 988 foyers irakiens, répartis dans 33 localités. Dans chacun de ces foyers, les causes de décès, la date et les circonstances de mort violente ont été recensées depuis janvier 2002. Dans un commentaire accompagnant l’article, le rédacteur-en-chef de la prestigieuse revue médicale, Richard Horton, estime que "l’impérialisme démocratique a conduit à plus de morts, pas à moins". "Cet échec politique et militaire continue de provoquer d’innombrables victimes parmi les non-combattants. Cet échec devrait être l’objet de recherches sérieuses", conclut le Dr Horton.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source