retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (5ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AP, 29 octobre 2004

Haïti : Nouvelles violences à Port-au-Prince


Des soldats brésiliens de l’ONU, en patrouille à Port-au-Prince, le 24 octobre 2004

Des fusillades opposant la police haïtienne à des partisans de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide ont éclaté, jeudi 28 octobre 2004, à Port-au-Prince, alors que des habitants de la capitale accusaient la police d’avoir exécuté 17 personnes dans deux quartiers de la ville.

Haïti


Les corps de quatre jeunes abattus d’une balle derrière la tête gisaient, jeudi 28 octobre, à un carrefour de Bel-Air, un quartier qui surplombe le Palais national, siège de la présidence haïtienne. Par ailleurs, des résidents de la capitale ont également affirmé que 13 autres jeunes avaient été exécutés, mardi 26 octobre 2004, par des hommes appartenant à la police.

Des soldats brésiliens de l’ONU, en patrouille à Port-au-Prince, le 24 octobre 2004

La police et le Premier ministre par intérim Gérard Latortue ont rejeté ces accusations. "Je peux vous assurer catégoriquement de cela comme d’un fait", a déclaré M. Latortue à l’Associated Press (AP). "Nous n’avons rien à voir avec cela", a-t-il ajouté.

Gérard Latortue

Des partisans de Jean-Bertrand Aristide ont également bloqué, jeudi 28 octobre 2004, l’une des principales rues de Port-au-Prince, Delmas Road, avec des carcasses de voitures, et ont ouvert sur la police. Des tirs étaient également signalés près d’une rue longeant le bord de mer et plusieurs auditeurs ont téléphoné à une radio pour annoncer la mort de quatre personnes. La police a affirmé qu’un agent avait été blessé.

Evacuation d’un véhicule détruit, à Port-au-Prince, le 24 octobre 2004

Les affrontements entre les partisans de Jean-Bertrand Aristide, contraint à l’exil le 29 février 2004, et les forces de police, ont déjà fait au moins 75 morts en près d’un mois à Port-au-Prince.

Associated Press

Des policiers haïtiens à Port-au-Prince, le 24 octobre 2004

Deux Haïtiennes contraintes de s’étendre sur le trottoir, pendant un interrogatoire policier visant à localiser des membres du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 24 octobre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source