retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (5ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
ATS, 30 octobre 2004

Haïti : Plus de 170 morts par balles en deux mois


Des membres du Aristide’s fans club, à Port-au-Prince, le 4 octobre 2004

PORT-AU-PRINCE - Au moins 170 personnes ont été tuées par balles, et 241 autres ont été blessées, dans des actes de violence, en Haïti, entre le 1er septembre et le 26 octobre 2004. C’est ce que rapporte la Coalition nationale pour les droits haïtiens, aux Etats-Unis.

Haïti


S’appuyant sur des chiffres recueillis auprès de l’hôpital général de Port-au-Prince, la CNDH précise qu’un grand nombre de victimes sont mortes lors de raids de la police contre le crime organisé dans des bidonvilles où vivent de nombreux partisans de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, comme ceux de Bel-Air ou Cité-Soleil.

Un cadavre décapité dans une rue de Port-au-Prince, le 6 octobre 2004

L’organisation exhorte la police à agir avec « davantage de professionnalisme pour éviter la mort de civils innocents ». Elle demande en outre une enquête indépendante sur la mort de treize personnes, mardi 26 octobre 2004, dans le bidonville de Fort national. Des témoins ont accusé les policiers d’en être responsables. La police a démenti.

Agence télégraphique suisse

Des policiers haïtiens à Port-au-Prince, le 15 octobre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source