retour article original

vendredi 24 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (9ème partie) : De septembre 2004 à décembre (...)
AFP, 30 octobre 2004

Proche Orient : Mahmoud Abbas appelle à l’unité et fait allégeance à Yasser Arafat


Vue de la Mouqataa, QG de l’Autorité palestinienne, à Ramallah, le 28 octobre 2004

RAMALLAH (AFP) - Le numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Mahmoud Abbas, a appelé, samedi 30 octobre 2004, à Ramallah (Cisjordanie), à "l’union de toutes les forces palestiniennes" faisant allégeance au dirigeant palestinien Yasser Arafat, hospitalisé à Paris.

Yasser Arafat quitte la Mouqataa, le 29 octobre 2004


M. Abbas (alias Abou Mazen) a fait cette déclaration à l’issue de la première réunion du Comité exécutif de l’OLP (CEOLP) qui s’est tenue en l’absence du dirigeant palestinien, 75 ans, évacué, vendredi 29 octobre, de Ramallah vers Paris, à la suite d’une subite dégradation de son état de santé. Le Conseil législatif palestinien (CLP, parlement), doit tenir, dimanche 31 octobre 2004, à Ramallah, une session extraordinaire, a déclaré son président Rawhi Fattouh.

Yasser Arafat, dans l’hélicoptère qui va le mener à Amman, sa première étape, depuis la Mouqataa, le 29 octobre 2004

"Nous appelons toutes les forces de notre peuple et ses factions à s’unir et à travailler ensemble de façon responsable, afin de protéger notre destin et notre patrie et empêcher toute tentative d’y porter atteinte", a déclaré l’ancien Premier ministre palestinien Mahmoud Abbas. "Nous prions Dieu pour qu’il assure la guérison de notre dirigeant afin qu’il retourne à son peuple et à sa cause qui ont encore fort besoin de lui", a-t-il ajouté. "Le CEOLP a décidé de poursuivre les réunions politiques des différentes instances de l’Autorité palestinienne chaque fois que cela sera nécessaire. Ces réunions se poursuivront également avec les forces populaires et islamiques pour garantir le plus haut niveau d’union nationale", a poursuivi M. Abbas. Il a souligné que "les contacts seront maintenus avec le président Arafat étant donné qu’il est le chef et le symbole de ce comité". "Nous nous sommes réunis pour nous consulter sur les mesures à prendre en raison du départ forcé du président Arafat pour traitement en France", a-t-il ajouté. "Nos coeurs sont pleins d’espoir qu’il retournera rapidement dans sa patrie, afin de poursuivre sa route et de réaliser les aspirations de notre peuple et des générations futures à la liberté et à l’indépendance", a-t-il conclu.

Yasser Arafat, dans un hélicoptère de l’armée jordanienne, s’envole de la Mouqataa, pour Amman, le 29 octobre 2004

Etaient présents aux côtés de M. Abbas, lors de sa conférence de presse, Ahmad Qoreï, son successeur à la tête du gouvernement, Saëb Erakat, ministre en charge des relations avec Israël, Yasser Abed Rabbo, ancien ministre de M. Abbas, et Tayeb Abdelrahim, secrétaire pour les affaires de la présidence.

Yasser Arafat, à son arrivée à Amman, le 29 octobre 2004

La réunion du CEOLP, présidée par M. Abbas, s’est tenue à la Mouqataa, le quartier général d’où Yasser Arafat a été évacué, vendredi 29 octobre, pour la France, pour y être soigné après y avoir été confiné par l’armée israélienne depuis décembre 2001. Elle visait surtout à affirmer symboliquement la continuité du pouvoir, avait déclaré, vendredi 29 octobre 2004, Ziyad Abou Amr, ancien ministre du gouvernement de M. Abbas. Une chaise vide, celle du président de l’Autorité palestinienne, a marqué symboliquement l’absence de M. Arafat à la réunion.

A l’aéroport d’Amman, Yasser Arafat, qui a quitté son hélicoptère jordanien, prend place à bord de l’avion présidentiel français qui doit l’emporter vers Paris, le 29 octobre 2004

"Les divergences, même sur le plan personnel, ont disparu. Nous sommes tous unis sous la direction d’Abou Ammar (nom de guerre de Yasser Arafat, NDLR) et nous nous consacrons au service du peuple palestinien", a déclaré, avant le début de la réunion, Ghassan al-Chakaa, membre du CEOLP.

L’avion transportant Yasser Arafat se pose à l’aéroport de Villacoublay, près de Paris, le 29 octobre 2004

M. Abbas est le secrétaire général du CEOLP, ce qui en fait le numéro deux de l’OLP, alors que M. Qoreï est la deuxième personnalité de l’Autorité palestinienne après son président. La loi fondamentale palestinienne, qui tient lieu de Constitution, prévoit que le président du CLP, M. Fattouh, présent à la réunion, exerce le pouvoir par intérim en cas de décès ou d’incapacité du président de l’Autorité palestinienne, pendant une période de 60 jours avant la tenue d’une élection présidentielle.

L’hôpital militaire de Perçy, où Yasser Arafat est venu se faire soigner, à Paris, le 29 octobre 2004

Yasser Arafat, 75 ans, attendait les résultats des premiers examens médicaux subis dans le service d’hématologie de l’hôpital militaire de Percy, à Clamart (ouest de Paris). Ils devraient être connus dans les 48 heures, selon son entourage.

Agence France Presse

Un hélicoptère transportant Yasser Arafat arrive à l’hôpital militaire de Percy, à Paris, le 29 octobre 2004

Un hélicoptère transportant Yasser Arafat se pose à l’hôpital militaire de Perçy, à Paris, le 29 octobre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source