retour article original

dimanche 26 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (1ère partie) : Du 18 février 2004 au 24 décembre (...)
AP, 12 novembre 2004

Côte d’Ivoire : Le chef d’état major des Armées françaises fustige "la meute de pillards, de violeurs"


PARIS (AP) - Le chef d’état major des Armées françaises, le général Henri Bentegeat, a fustigé, vendredi 12 novembre 2004, sur Europe-1, la "meute de pillards, de violeurs" qui s’en sont pris aux ressortissants étrangers de Côte d’Ivoire.


"Pour protéger les ressortissants français et étrangers, nous avons dû faire face à une meute de pillards, de violeurs et de gens incontrôlés ou manipulés qui nous ont agressés en permanence et qui s’en sont pris systématiquement (...) à tous les étrangers qui se trouvaient en Côte d’Ivoire", a-t-il déclaré. "Ponctuellement, nous avons dû ouvrir le feu", a poursuivi le général Bentegeat en assurant que "quand nous avons ouvert le feu, c’est parce que nous étions en état de légitime défense".

"Parmi ces morts et ces blessés qu’on nous reproche, il faut bien voir qu’il y en a un très grand nombre qui sont le fait, purement et simplement, de ces pillards, de ces tireurs qui se trouvaient dans la foule", a-t-il affirmé, en ajoutant que plusieurs "mouvements de foule, de panique" avaient pu faire des victimes.

Il s’est dit "extrêmement choqué des accusations qui sont portées contre l’armée française". "Je pense que c’est une manipulation inacceptable de la part des autorités ivoiriennes". Le chef d’état major des Armées a assuré que "nous avons été d’une extrême retenue et nos troupes ont fait preuve d’un sang-froid exceptionnel depuis le début de cette crise". "Nous avons le fait le minimum absolu" de victimes.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source