retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Iran (2ème partie) : Du 1er juillet 2004 au 24 décembre (...)
Reuters, 19 novembre 2004

Iran : David Kay estime que les USA ne sont pas crédibles


Un réacteur de recherche nucléaire à Teheran

WASHINGTON (Reuters) - Les accusations erronées au sujet des armes de destruction massive irakiennes pèsent sur la crédibilité des avertissements aujourd’hui lancés par les Etats-Unis sur le programme nucléaire iranien, a déclaré, jeudi 18 novembre 2004, David Kay.

Iran


Cet expert, chargé par George Bush de retrouver l’arsenal interdit de Saddam Hussein, a quitté ses fonctions, en janvier 2004, après avoir conclu que l’ancien dictateur irakien ne possédait pas d’armes de destruction massives, contrairement à ce qu’a affirmé le président américain pour lancer la guerre en Irak.

Les installations nucléaires de Natanz, vues par satellite

Mercredi 17 novembre 2004, Colin Powell, le secrétaire d’Etat, a affirmé que les Etats-Unis avaient en leur possession des renseignements prouvant que l’Iran cherche à se doter d’une technologie nucléaire militaire. "La capacité des services de renseignement américains de mettre en garde -et la capacité du secrétaire d’Etat de mettre en garde- au sujet de programmes d’armement a été sérieusement érodée par les avertissements erronés lancés au sujet de l’Irak", a déclaré David Kay à la chaîne de télévision CNN.

David Kay

Les déclarations de Colin Powell sont intervenues à la suite de l’accord conclu entre l’Iran et trois pays européens, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, au sujet de la suspension des activités iraniennes d’enrichissement d’uranium. Cet accord contrecarre les efforts de Washington, qui souhaite obtenir de l’Agence internationale de l’Energie atomique une saisine du Conseil de sécurité de l’ONU en vue d’éventuelles sanctions contre l’Iran.

Les installations nucléaires de Natanz, vues par satellite

Les Etats-Unis accusent l’Iran de chercher à se doter de l’arme atomique, ce que dément Téhéran. La République islamique affirme que son programme nucléaire est purement pacifique.

Reuters

Vue des installations nucléaires d’Arak

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source