retour article original

mardi 22 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (5ème partie) : De septembre 2004 à décembre 2004
AFP, 30 novembre 2004

Haïti : Le mandat de la Mission de Nations Unies renouvelé pour six mois


Des Haïtiens interceptés en haute mer, alors qu’ils voulaient s’expatrier, et ramenés à Port Carrefour, le 24 novembre 2004

NEW YORK (AFP) - Le Conseil de sécurité des Nations Unies a décidé, lundi 30 novembre 2004, de renouveler pour six mois le mandat de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah).

Dans une résolution adoptée à l’unanimité, le Conseil de sécurité a reconduit la mission dans sa forme actuelle, "jusqu’au 1er juin 2005, avec l’intention de la renouveler pour de nouvelles périodes".

Haïti


Dans son dernier rapport, remis la semaine dernière au Conseil, le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, recommandait une reconduction du mandat de la Minustah pour 18 mois, jusqu’au 31 mai 2006.

Des policiers haïtiens à Port-au-Prince, le 11 septembre 2004

Le déploiement de la Minustah, dirigée par l’armée brésilienne, avait été décidé, par le Conseil de sécurité, dans sa résolution 1542, en février, après le départ du président haïtien, Jean-Bertrand Aristide, à la suite d’une crise politique. Plus des deux tiers des effectifs de cette force de maintien de la paix avaient été déployés, dans le pays, au 15 novembre 2004, selon l’ONU. 4489 des 6700 soldats prévus étaient en place à cette date, ainsi que 1228 des 1622 policiers internationaux attendus.

Un soldat de l’ONU à Gonaives, le 28 septembre 2004

Dans sa nouvelle résolution, le Conseil de sécurité encourage également le gouvernement de transition d’Haïti à "continuer d’explorer activement tous les moyens possibles d’inclure dans le processus démocratique et électoral tous ceux qui demeurent à l’heure actuelle en dehors du processus de transition mais ont rejeté la violence". Il "demande instamment aux institutions financières internationales et aux pays donateurs intéressés de décaisser sans tarder les fonds qu’ils ont annoncés à la Conférence internationale des donateurs pour Haïti, tenue à Washington les 19 juillet et 20 juillet 2004".

Des ex-insurgés à Gonaives, le 29 septembre 2004

Dans son rapport, M. Annan déclarait que les conditions de sécurité en Haïti "se sont détériorées" depuis son précédent rapport du 30 août 2004. Il en appelait "à tous les groupes armés pour qu’ils brisent le cycle de la violence afin de ne pas compromettre plus avant le processus de transition en cours". Il appelait à ce que "toutes les armes illégales disparaissent des rues, notamment par le biais d’un programme complet de désarmement, de démobilisation et de réinsertion".

Agence France Presse

Un soldat brésilien de l’ONU, en compagnie de policiers haïtiens, à Port-au-Prince, le 6 octobre 2004

Des Haïtiens interceptés en haute mer, alors qu’ils voulaient s’expatrier, et ramenés à Port Carrefour, le 24 novembre 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source