retour article original

vendredi 28 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Italie L’affaire Parmalat
1er février 2004

La justice saisit une usine de Parmalat au Brésil

© SDA-ATS News Service


Itaperuna et son stade de foot-ball

RIO DE JANEIRO - Au Brésil, une usine de la filiale du groupe agroalimentaire italien Parmalat, a été saisie. Cette décision a été prise suite à une demande des autorités, en raison des impayés aux producteurs de lait.


Le juge à l’origine de la décision a saisi les biens de Parmalat Brésil dans la région de Itaperuna, où se trouve l’usine, a précisé samedi le ministre de l’agriculture de l’Etat de Rio de Janeiro, Cristino Aurelio da Silva. Selon lui, Parmalat Brésil a une dette de près de deux millions de reals (plus de 850 000 francs) envers les producteurs locaux.

Carlos Antonio de Souza trait une vache dans une coopérative d’Itaperuna. La production est vendue à Parmalat

Cette décision judiciaire intervient après que Parmalat Brésil se fut déclaré mercredi en cessation de paiements, demandant à la justice de Sao Paulo d’être le médiateur d’un règlement à l’amiable avec ses créanciers pour l’apurement de ses dettes. Si ce règlement est accepté par la justice, les dettes de Parmalat Brésil seront gelées et elle aura deux ans pour les payer.

Jeudi soir, après une réunion en urgence à Brasilia à laquelle ont participé plusieurs ministres et les dirigeants de la Banque centrale et de la banque d’Etat Banco do Brasil notamment, le gouvernement a décidé d’aider financièrement les 20 000 fournisseurs de lait de Parmalat Brésil, qui emploie 6000 personnes dans huit usines.

© SDA-ATS News Service

Vue de Brasilia

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source